Leclerc "plus fatigué" qu'après un Grand Prix

Ces Qualifications Sprint ont épuisé Charles Leclerc, mais il a pris du plaisir !

Leclerc "plus fatigué" qu'après un Grand Prix

C'est peut-être paradoxal, mais les 100 kilomètres de ces Qualifications Sprint à Silverstone ont davantage fatigué Charles Leclerc que les 305 kilomètres d'un Grand Prix. C'est en tout cas ce qu'a déclaré l'intéressé au micro de Canal+, à l'issue d'une course qualificative qui lui a souri.

"Je pense que je suis plus fatigué aujourd'hui en faisant 17 tours à fond que la distance complète de la course de demain en sauvant les pneus pendant toute la durée de la course", a commenté Leclerc. "C'est différent mais j'aime ça, parce que le vendredi j'ai plutôt tendance à m'ennuyer dans la voiture. Avec la qualif hier, le sprint aujourd'hui et la vraie course demain, ça donne du piment à chaque Grand Prix."

Lire aussi :

Courir sans le plein de carburant a également représenté une différence majeure : "C'est très agréable. Je préfère rouler dans ces conditions, cela me fait réfléchir un peu aux ravitaillements en carburant car la sensation est très bonne. Et pour courir, je pense que ces pneus sont dans une bien meilleure fenêtre, et cela nous fait attaquer bien davantage."

Le pilote Ferrari avait fait la bonne opération des qualifications ce vendredi en prenant la quatrième place avec de deux dixièmes d'avance sur la neuvième. Il s'y est aisément maintenu aujourd'hui, puisque Fernando Alonso s'est propulsé au cinquième rang grâce à un premier tour exceptionnel et a ensuite fait office de bouchon. Ainsi, Leclerc avait 13 secondes d'avance sur son poursuivant Norris sous le drapeau à damier, et seulement quatre de retard sur la Mercedes de Valtteri Bottas, qui a fait cette course sprint en pneus tendres usés.

"Très honnêtement, on a quand même eu une surprise positive parce qu'on était plus ou moins dans le rythme de Valtteri, qui était juste devant", souligne le Monégasque. "On ne s'y attendait pas vraiment, donc ça c'est positif. Après, la course est demain et c'est demain qu'on marque les points. Malheureusement la quatrième place ne rapporte pas de points aujourd'hui, donc on va tout donner demain." Et l'objectif sera évidemment de conserver cette quatrième place, voire d'attaquer le top 3. "S'il y a une opportunité de faire mieux, pourquoi pas ?"

partages
commentaires
Alonso brillant septième : "Nous n'étions pas à notre place"
Article précédent

Alonso brillant septième : "Nous n'étions pas à notre place"

Article suivant

Russell pénalisé sur la grille de départ à Silverstone

Russell pénalisé sur la grille de départ à Silverstone
Charger les commentaires