Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
29 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
78 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
91 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
113 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
134 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
148 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
162 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
190 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
197 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
211 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
218 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
247 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
254 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
267 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
281 jours

Leclerc en pole : "Je voulais être seul et ça a fonctionné"

partages
commentaires
Leclerc en pole : "Je voulais être seul et ça a fonctionné"
Par :
31 août 2019 à 15:00

Auteur du meilleur temps des qualifs à Spa, Charles Leclerc s'est offert sa troisième pole position en carrière en faisant preuve d'autorité sur le plan chronométrique mais aussi dans son choix de ne pas chercher à bénéficier d'aspiration.

Ferrari partait favori ce samedi à Spa, encore fallait-il tout concrétiser. Et cela, Charles Leclerc l'a fait de façon éclatante. Après avoir dominé les EL2 et 3, le Monégasque s'est offert le grand chelem en qualifications en étant premier en Q1, Q2 et Q3. La pole dans la poche, il s'est payé le luxe de placer sept dixièmes entre son équipier quadruple Champion du monde, Sebastian Vettel, et lui. Même tarif pour Lewis Hamilton, dont la Mercedes n'a pas pu rivaliser sur un seul tour.

Lire aussi :

Au sortir du cockpit, pour sa troisième pole en carrière, après Bahreïn et l'Autriche, Leclerc était détendu mais, comme toujours, critique : "Bon feeling, le premier virage n'était pas comme je le voulais, on a dû aller très lentement pour préparer le tour à cause du trafic mais après ça, dans le second virage et la suite, on était très solides et le feeling était super."

La gestion du trafic a été particulièrement complexe au moment de préparer les tours lancés, car les monoplaces, et notamment celles du top 3, étaient dans la même zone du circuit pour bénéficier d'un peu d'aspiration. "Je voulais ne pas me soucier de l'aspiration, c'était le bazar pour préparer le tour, je voulais être seul et ça a fonctionné", a lancé Leclerc, qui avait indiqué à la radio avant sa dernière tentative ne pas vouloir entrer dans ce type de jeu.

Lire aussi :

La pole est une chose, et Ferrari a également réussi à monopoliser la première ligne, mais la course en sera une autre, d'autant plus que les conditions sont annoncées plus fraîches. Au niveau des longs relais, les temps constatés lors des Essais Libres 2 lors des simulations de course laissent entrevoir un retard pour les SF90 sur les W10. Pas de quoi inquiéter le numéro #16 outre-mesure : "On souffrait un peu plus en rythme de course hier, donc on doit encore travailler dessus, mais au vu du rythme aujourd'hui, je suis assez sûr qu'on sera solides."

Article suivant
Malgré une bonne qualif, Grosjean a "très peur pour demain"

Article précédent

Malgré une bonne qualif, Grosjean a "très peur pour demain"

Article suivant

Hamilton rend hommage au "héros" Anthoine Hubert

Hamilton rend hommage au "héros" Anthoine Hubert
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Catégorie Qualifs
Lieu Spa-Francorchamps
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Ferrari Races Boutique
Auteur Fabien Gaillard