Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
30 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
44 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
58 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
72 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
79 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
93 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
107 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
114 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
128 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
135 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
149 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
163 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
191 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
198 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
212 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
219 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
233 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
247 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
254 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
268 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
282 jours

Leclerc n'était "pas au courant" de la pénalité de Vettel

partages
commentaires
Leclerc n'était "pas au courant" de la pénalité de Vettel
Par :
9 juin 2019 à 21:13

Troisième d'une course où il n'a pas pu jouer la victoire, Charles Leclerc a assisté en spectateur à ce qui s'est passé après l'arrivée suite à l'incident impliquant Sebastian Vettel et Lewis Hamilton.

Durant son premier relais, Charles Leclerc est parvenu à rester à distance raisonnable du duo de tête. Cependant, obligé d'allonger ce run avant son premier arrêt, le Monégasque a perdu du temps et a été repoussé trop loin de la lutte pour la victoire une fois son passage au stand effectué. 

C'est donc loin de lui que s'est nouée l'intrigue du 48e tour, où Sebastian Vettel, après une erreur en entrant dans le virage 3, est revenu en piste et a obligé Lewis Hamilton à mettre les quatre roues hors piste. Les commissaires ont alors sanctionné l'Allemand de cinq secondes, ce qui a donc offert la victoire au Britannique. Évidemment, le pilote Ferrari n'a pas goûté à la sanction et a longuement montré son désaccord avec divers gestes et mots, avant de finalement rejoindre la cool room puis le podium. 

Lire aussi:

"C’était un peu tendu entre eux, après voilà, je suis plutôt content pour ma course, et déçu pour l’équipe", a pour sa part lancé un Leclerc relativement loin de tout cela. "Je pense que l’équipe méritait de gagner aujourd’hui. Je n’ai pas revu l’incident donc je ne peux pas juger pour l’instant, mais en tout cas voilà, l’équipe le méritait donc c’est dommage."

Concernant sa course en particulier, il estime que tout s'est bien passé et que c'est plutôt samedi que les choses se sont jouées. "Pour nous ça a été une très bonne course niveau performance, on était vraiment rapides du premier tour jusqu’au dernier, et c’est juste dommage hier de ne pas avoir réussi à faire un peu mieux en qualifs. Je pense qu’il faut que je me concentre sur les qualifs car la performance en course est bonne, c’est plutôt en qualifs que j’en manque un petit peu pour l’instant. Sinon c’était une course positive, un peu seul. On s’est arrêté un peu tard, on a perdu du temps puis on l’a rattrapé. Une course seul mais positive." 

Lire aussi:

Interrogé sur la pénalité de Vettel, Leclerc a révélé qu'il n'avait pas été mis au courant des cinq secondes dont allait écoper son équipier, lui qui a franchi la ligne d'arrivée à six secondes de la Ferrari #5. "L’équipe voulait que je m’arrête pour faire le tour rapide, mais je ne voulais absolument pas car je voyais qu’ils se battaient devant et je voulais pouvoir essayer s’il y avait une opportunité vers la fin de la course, ce qui n’est pas arrivé. Je n’étais pas au courant des cinq secondes de pénalité."

"Je n'en avais aucune idée, on ne m'a pas dit à la radio que Seb avait une pénalité de cinq secondes et je poussais", a-t-il ajouté sur Sky Sports. "On pensait initialement nous arrêter pour le meilleur tour, mais je voulais pousser car j'étais plus rapide que les deux gars de devant, mais j'ai poussé jusqu'à la fin sans savoir que Seb avait cinq secondes de pénalité."

 

Article suivant
Binotto : "Nous avons gagné", Vettel est le "vainqueur moral"

Article précédent

Binotto : "Nous avons gagné", Vettel est le "vainqueur moral"

Article suivant

Wolff : "Le premier à soutenir" des règles pour de la course rugueuse

Wolff : "Le premier à soutenir" des règles pour de la course rugueuse
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Catégorie Course
Auteur Fabien Gaillard