Leclerc : "Pérez sait qu'il a exagéré"

Tassé dans les graviers à deux reprises par Sergio Pérez, Charles Leclerc n'est pas rancunier envers le pilote Red Bull.

Leclerc : "Pérez sait qu'il a exagéré"

Le Grand Prix d'Autriche a été marqué par les deux incidents ayant opposé Charles Leclerc à Sergio Pérez, alors qu'ils se battaient pour la huitième place peu après la mi-course. Leclerc a attaqué Pérez par l'extérieur au virage 4, puis quelques instants plus tard au virage 6, mais dans les deux cas, le pilote Red Bull l'a tassé dans les graviers.

Lire aussi :

Cela a valu à Pérez deux pénalités de cinq secondes, mais le Mexicain s'en est bien tiré puisqu'il a pu doubler Ricciardo et avoir ensuite une piste libre grâce aux arrêts de Gasly et Sainz. Il a ainsi franchi la ligne d'arrivée cinquième et n'a perdu qu'une place avec les dix secondes de sanction, au profit de l'Espagnol. Leclerc, lui, s'est ensuite retrouvé coincé derrière la McLaren de Ricciardo et a dû s'effacer face à son coéquipier, qui était sur une stratégie différente.

Et lorsqu'il lui est demandé de manière un peu taquine, sur F1 TV, s'il a passé un bon après-midi avec Pérez, le pilote Ferrari sourit : "Je n'appellerais pas ça un bon après-midi, c'est peut-être un après-midi passionnant qu'il faut dire ! Il y a eu pas mal de tension dans le casque. Maintenant, on a enlevé le casque, on a discuté, il sait qu'il a exagéré. C'est tout. Je vais passer à autre chose, je ne suis pas le genre de gars à faire une fixette." Pérez, de son côté, a confirmé sa propre déception d'avoir gâché la course de Leclerc.

"C'était très frustrant dans la voiture, car je pensais avoir beaucoup plus de rythme, mais je n'ai pas pu l'utiliser", poursuit le Monégasque. "Il y avait très peu d'opportunités car nous étions un train de DRS, et chaque fois que j'en voyais une, je tentais d'y aller, et les deux fois je n'avais pas suffisamment de place à la sortie du virage. Mais c'est la vie, c'est comme ça."

Avec la cinquième place pour Sainz et la huitième pour Leclerc, c'est encore une fois une belle moisson de points pour la Scuderia, même si celle-ci perd du terrain sur McLaren au championnat. "Nous étions un petit peu moins compétitifs par rapport à la semaine dernière, mais nous l'étions beaucoup quand même. C'était positif, nous n'avons pas beaucoup regardé dans les rétroviseurs. Ce qui est dommage, c'est que nous étions sur la même stratégie que ceux de devant, donc pas d'avantage de pneu en faisant une stratégie inversée, mais ça a payé pour Carlos, donc nous avons bien fait de diviser les stratégies au début de la course", conclut Leclerc.

partages
commentaires
Onze pilotes convoqués chez les commissaires !
Article précédent

Onze pilotes convoqués chez les commissaires !

Article suivant

Pérez pénalisé : "Ce n'est pas comme ça que j'aime courir"

Pérez pénalisé : "Ce n'est pas comme ça que j'aime courir"
Charger les commentaires