Leclerc salue les progrès de Ferrari mais AlphaTauri l'inquiète

Quatrième sur la grille de départ du Grand Prix de Bahreïn, Charles Leclerc se réjouit des "progrès significatifs" de Ferrari.

Leclerc salue les progrès de Ferrari mais AlphaTauri l'inquiète

Quatrième sur la grille de départ du Grand Prix de Bahreïn, Charles Leclerc a de quoi être rassuré. Faisant preuve de beaucoup de prudence et d'humilité quant aux hypothétiques progrès de Ferrari durant l'hiver, le Monégasque a cette fois eu une première confirmation concrète du pas en avant effectué avec la SF21.

La vérité des qualifications n'est pas celle de la course mais elle donne une indication claire, et puisqu'elle est positive, la Scuderia ne va pas cracher dessus. "Je savais au fond de moi que je pouvais faire un bon tour, mais jusqu'à ce que ce soit fait, on ne sait jamais si on le peut", confie Leclerc. "Puis quand on arrive en qualifications et que les sensations sont bonnes dès le début, on s'appuie sur le rythme et j'ai réussi à faire ce tour en Q3, dont je suis très content."

Lire aussi :

La séance a donc été plutôt tranquille pour Leclerc, qui a même signé le deuxième chrono de la Q2 derrière son coéquipier Carlos Sainz, à la faveur des pneus tendres. Un composé qu'il faudra néanmoins gérer dimanche en début de course, ce qui ne devrait pas être un avantage. Et sur ce point, il regarde avec inquiétude vers son ami et non moins concurrent Pierre Gasly, qui sera en cinquième position sur la grille.

"Je dois dire qu'après avoir vu hier, je suis plutôt impressionné par AlphaTauri", prévient Leclerc. "Ils étaient très, très rapides en rythme de course hier, et ils vont aussi s'élancer en pneus mediums demain, donc ce sera compliqué. Mais notre objectif est évidemment de conserver notre position. Je pense qu'entrer dans le top 3 n'est pas réaliste."

Il ne fait donc plus aucun doute que la dernière-née de Maranello a permis de franchir un cap chez Ferrari. Et c'est bien sur ce point qu'insiste un Leclerc qui retrouve beaucoup d'optimisme.

"Nous avons juste une voiture bien plus forte", se réjouit-il. "Au niveau de l'équilibre, comme je le disais vendredi, la voiture est un peu plus facile à piloter que l'an dernier. Et puis nous avons un peu plus de puissance, je le ressens, mais il faut voir par rapport aux autres."

"Ce n'est que le début mais on dirait que nous avons fait des progrès significatifs compte tenu des restrictions de la FIA sur le développement des voitures. Nous devrions être très satisfaits du travail que nous avons fait. Ce n'est que la première séance de qualifications, donc gardons les pieds sur terre et continuons à travailler dur. Néanmoins, ça semble prometteur pour le moment, et je suis content d'être de retour un peu plus haut [sur la grille]."

partages
commentaires
Verstappen : "Aucune garantie" malgré la pole autoritaire
Article précédent

Verstappen : "Aucune garantie" malgré la pole autoritaire

Article suivant

Hamilton a "absolument tout donné" pour tenter de battre Verstappen

Hamilton a "absolument tout donné" pour tenter de battre Verstappen
Charger les commentaires