Leclerc : Juste "une question de temps" pour Norris

Charles Leclerc sait toute la difficulté qu'il y a dans la perte d'une première victoire en F1, mais ne doute pas de l'avenir radieux qui attend Lando Norris.

Leclerc : Juste "une question de temps" pour Norris

Dans une certaine mesure, la détresse de Lando Norris à Sotchi après avoir vu lui échapper une victoire qui lui tendait les bras a rappelé les mésaventures rencontrées par Charles Leclerc en 2019. Les circonstances n'ont rien à voir, mais dans les deux cas, un tout premier succès en Formule 1 était en jeu, avec le sentiment de le toucher du doigt.

Au Grand Prix de Russie, Lando Norris a maîtrisé la majeure partie d'une course dont il s'était élancé en pole position. Jusqu'à ce qu'une averse et un mauvais choix de pneumatiques dans les derniers tours ne ruinent ses rêves de succès. Le Britannique s'est dit "dévasté", assumant son erreur tout autant que son équipe.

Il y a deux ans et demi, Charles Leclerc avait vu s'envoler sa première victoire à Bahreïn, où lui aussi était parti en pole et avait bien mené sa barque. À l'époque, c'est une défaillance moteur qui l'avait privé de sa première victoire… conquise quelques mois plus tard à Spa-Francorchamps. On pourrait également citer l'exemple de George Russell à Sakhir l'an passé, lorsque le Britannique, remplaçant de Lewis Hamilton chez Mercedes, avait à son tour touché du doigt un succès qui attendra.

De par son expérience, Charles Leclerc sait à quel point perdre cette première chance de victoire est compliqué à vivre. Néanmoins le Monégasque ne doute pas de la capacité de rebond d'un Lando Norris pour qui ce ne serait donc plus qu'une "question de temps".

"Je peux naturellement imaginer ce qu'il ressent aujourd'hui", confie le pilote Ferrari. "Il fait probablement partie du processus de décision dans ce genre de situation [pour les pneus], et il pourrait se sentir très, très coupable. Mais c'est un pilote incroyable. Je crois qu'il l'a montré très souvent cette saison. Il a fait une saison très solide, et je suis sûr qu'il en tirera les leçons. C'est juste une question de temps avant sa première victoire, alors je ne crois pas qu'il doive se sentir à ce point abattu après la course qu'il a faite."

Mauvais choix pour Lando Norris, fiabilité pour Charles Leclerc… et erreur de l'équipe associée à une crevaison l'an passé pour George Russell. Les incidents qui peuvent faire dérailler le train de la victoire ne manquent pas.

"C'est le pire cauchemar d'un pilote que de mener la course et que la pluie commence à tomber", observe George Russell. "Alors je me sens vraiment mal pour lui. J'ai connu ça l'an dernier. Je sais ce que l'on ressent. Il décrochera plein de victoires à l'avenir."

Lire aussi :

partages
commentaires
McLaren : Norris sera "encore plus fort" après l'échec de Sotchi
Article précédent

McLaren : Norris sera "encore plus fort" après l'échec de Sotchi

Article suivant

Comment Mercedes a convaincu Hamilton de rentrer au stand

Comment Mercedes a convaincu Hamilton de rentrer au stand
Charger les commentaires