Leclerc pourra réutiliser le châssis et le moteur accidentés

Bonne nouvelle pour Charles Leclerc : les organes vitaux de sa monoplaces sont indemnes après son violent accident à Djeddah.

Violemment sorti de la piste à la fin des Essais Libres 2 du Grand Prix d'Arabie saoudite, Charles Leclerc a jeté un coup d'œil contrit à sa Ferrari SF21 après en être descendu. Comment ne pas le comprendre ? Sa monoplace était fortement endommagée, à l'avant comme à l'arrière.

Lire aussi :

Cependant, si les mécaniciens de la Scuderia vont devoir travailler d'arrache-pied pour réparer le bolide rouge, il semble que les nouvelles soient bonnes : l'écurie a confirmé pouvoir réutiliser l'unité de puissance et le châssis impliqués dans l'accident, ce qui évitera des frais supplémentaires et une éventuelle pénalité moteur. Quant à la boîte de vitesses, certainement endommagée, pas d'inquiétude puisqu'un exemplaire différent est habituellement utilisé le vendredi et n'entraîne donc pas de sanction en cas de problème.

"Une journée qui ne s'est malheureusement pas terminée de la manière que j'aurais voulue", déplore Leclerc. "Dans l'ensemble, nous avons passé en revue tout ce que nous voulions tester. Le potentiel est présent, et si nous parvenons à tout assembler demain, nous devrions connaître une bonne journée. Je suis désolé pour l'équipe, qui a du pain sur la planche afin de préparer la voiture pour demain, et j'espère faire un travail suffisamment bon pour ramener le meilleur résultat possible afin de les remercier."

Auparavant, les performances de Ferrari s'étaient avérées plutôt encourageantes, puisque Carlos Sainz et Charles Leclerc se sont classés sixième et septième puis septième et dixième des deux séances d'essais libres. L'Espagnol avait toutefois trois dixièmes de déficit sur l'AlphaTauri de Pierre Gasly en EL1, puis quatre dixièmes en EL2.

"Je me sens relativement confiant", déclare Sainz. "Je suis bien monté en puissance au fil de la journée, lentement mais sûrement, et le rythme était présent tout du long. Il y a juste différents composés et différentes charges en carburant que nous devons analyser pour voir qui est devant et qui est derrière. Mais pour l'instant, une nouvelle bataille très serrée entre AlphaTauri, Alpine, McLaren et nous s'annonce. On dirait qu'à partir de la cinquième place ça pourrait être une lutte très serrée, comme au Qatar."

partages
commentaires
Verstappen et Red Bull souffrent de pneus qui font la "diva"
Article précédent

Verstappen et Red Bull souffrent de pneus qui font la "diva"

Article suivant

Red Bull a "désespérément besoin" de Pérez aux avant-postes

Red Bull a "désespérément besoin" de Pérez aux avant-postes
Charger les commentaires