Leclerc offre à Sauber ses meilleures qualifs depuis 2013

partages
commentaires
Leclerc offre à Sauber ses meilleures qualifs depuis 2013
Par : Benjamin Vinel
29 sept. 2018 à 14:48

Avec Charles Leclerc septième et Marcus Ericsson dixième, Sauber F1 Team a signé à Sotchi sa meilleure performance qualificative des cinq dernières années.

Charles Leclerc, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber et Frédéric Vasseur, team principal Sauber
Marcus Ericsson, Sauber C37
Marcus Ericsson, Sauber en conférence de presse
Marcus Ericsson, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber C37
Marcus Ericsson, Sauber C37

Il s'agit d'un résultat notable pour l'écurie qui occupe la neuvième et avant-dernière place du championnat des constructeurs. Résultat certes facilité par les pénalités infligées à plusieurs pilotes contraints à s'élancer du fond de grille pour avoir dépassé leur quota d'unités de puissance : cinq monoplaces n'ont pas participé à la Q2 – les Red Bull et la Toro Rosso de Gasly, sanctionnées, ainsi que les Renault, qui ont préféré se contenter des 11e et 12e places pour choisir leurs pneus au départ.

Dixième de Q2 et donc dernier des concurrents ayant signé un chrono dans cette phase des qualifications, Marcus Ericsson n'aurait donc peut-être pas atteint la Q3 dans d'autres circonstances. En revanche, Charles Leclerc a véritablement brillé en devançant son coéquipier de deux dixièmes en Q1, d'une demi-seconde en Q2 et de 1,8 seconde en Q3. 

Lire aussi:

"Je suis extrêmement content de mon tour", déclare Leclerc, qui a accroché la septième place sur la grille de départ après s'être hissé au cinquième rang en Q2. "Quand on voit les six millièmes entre Esteban [Ocon] et moi... Nous aurions sûrement pu améliorer quelque chose, mais lui aussi certainement."

"C'est ma meilleure position de départ cette année, après un vendredi difficile qui plus est. Avoir réalisé de tels progrès pour les qualifications est très satisfaisant, j'ai travaillé dans cette optique."

Pour Ericsson, le bilan est mi-figue mi-raisin, avec la satisfaction d'être passé en Q3 mais aussi la déception de l'écart avec son coéquipier.

"C'était très bien en EL2, puis les EL3 n'ont pas été les meilleurs qui soient", commente celui qui était dixième de la deuxième séance d'essais mais 15e ce matin. "Je n'ai pas fait un très bon tour en Q3, je suis sorti au premier virage. Mais nous avons une voiture bien équilibrée, cela fonctionne bien dans les virages à vitesse moyenne de ce circuit. Cela nous donne confiance à Charles et moi, c'est ce dont nous avons besoin." 

Lire aussi:

Le Suédois est donc optimiste pour la course : "Je me sentais vraiment bien en hypertendres hier, je n'avais pas une grosse perte de performance."

Quant à Leclerc, il ne cache pas son espoir de résister aux monoplaces très véloces reléguées en fond de grille. "Il y a des voitures rapides qui partent à l'arrière, notamment les Red Bull, ce sera difficile de les maintenir derrière. Je vais faire de mon mieux pour ne pas les voir dans mes rétroviseurs. Ce sera également intéressant de voir les Renault sur une stratégie différente", conclut le futur pilote Ferrari.

C'est la première fois que les deux Sauber passent en Q3 depuis Felipe Nasr et Marcus Ericsson, neuvième et dixième, au Grand Prix de Chine 2015 ; il faut remonter au Grand Prix de Corée du Sud 2013 pour retrouver un si bon résultat d'ensemble, avec Nico Hülkenberg et Esteban Gutiérrez huitième et neuvième. Quant à Leclerc, aucun pilote Sauber n'a signé de meilleure performance personnelle depuis Nico Hülkenberg, quatrième des qualifications au Grand Prix des États-Unis 2013. 

 
Prochain article Formule 1
Ocon tient bon et bat à nouveau Pérez en qualifications

Article précédent

Ocon tient bon et bat à nouveau Pérez en qualifications

Article suivant

Verstappen pénalisé pour avoir ignoré des drapeaux jaunes

Verstappen pénalisé pour avoir ignoré des drapeaux jaunes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Charles Leclerc , Marcus Ericsson
Équipes Sauber
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités