Leclerc peut sereinement quitter Sauber pour Ferrari

partages
commentaires
Leclerc peut sereinement quitter Sauber pour Ferrari
Par : Basile Davoine
25 nov. 2018 à 17:57

Le Monégasque a bouclé sa première saison en Formule 1 avec une solide série de trois septièmes places.

Charles Leclerc, Sauber, sur la grille
Charles Leclerc, Sauber signe des autographes pour les fans
Charles Leclerc, Sauber C37 au stand
Charles Leclerc, Sauber C37 et Lance Stroll, Williams FW41
Charles Leclerc, Sauber C37 et Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 en lutte
Charles Leclerc, Sauber
Charles Leclerc, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber C37

En cette fin de saison, Charles Leclerc a pris un abonnement à la septième place. À ceci près qu'elle n'était pas celle de "meilleur des autres" à Abu Dhabi ce dimanche, puisque Kimi Räikkönen a abandonné, le Monégasque s'en contentera tout de même. Le rookie boucle une saison quasi parfaite avec 39 points au compteur, la 13e place du championnat pilotes, et la huitième chez les constructeurs pour une équipe Sauber qui revient de loin.

Après des qualifications réussies, Leclerc a bien mené sa barque sur le tracé de Yas Marina, même s'il a fallu composer avec le désavantage de prendre le départ en pneus hypertendres. 

Lire aussi:

"Je suis extrêmement content du départ ; pour la première fois, j'ai pris un départ acceptable, c'est bien", fait-il remarquer au micro de Sky Sports. "Nous étions très rapides dans les premiers tours. Kimi a eu un problème très tôt. C'était très délicat, parce qu'il y avait très peu d'adhérence. Notre voiture est très rapide en ligne droite, parce que nous n'avons pas beaucoup d'appui."  

"Ensuite, la deuxième VSC a été délicate pour nous, car nous ne savions pas trop quoi faire. Nous avons décidé de rentrer, mais ce n'était pas la bonne solution, car il y avait trop de trafic pour remonter. Mais parfois, ça arrive de faire des erreurs. J'en ai fait plus que nos stratèges [dans l'année] !"

Une grosse fin de saison

Depuis l'annonce de sa titularisation chez Ferrari en septembre, Charles Leclerc tenait à bien conclure sa campagne avec Sauber et ne laisser aucune place au relâchement. La mission accomplie, puisque depuis la grande nouvelle, il a inscrit 26 de ses 39 points en 2018. De quoi quitter l'écurie de Hinwil avec le sentiment du devoir accompli, pour plonger dans l'aventure Ferrari dès la semaine prochaine, avec les essais Pirelli, toujours à Abu Dhabi.     

Lire aussi:

"C'est toujours un rêve [de rejoindre Ferrari]. Je ne me rends pas encore compte que je vais piloter pour eux dans deux ou trois jours, j'attends ça avec impatience", ne cache pas le jeune pilote de 21 ans.

"Je me suis toujours entraîné aussi dur que possible afin d'être dans la meilleure forme possible en début de saison. Mais au lieu d'aller en Suisse, j'irai en Italie ; c'est plus près de chez moi, donc c'est bien ! Je suis très enthousiaste. Ferrari, c'est irréel pour moi. Je suis très enthousiaste et calme à la fois."

 

Article suivant
Hülkenberg ne sait pas si le Halo l'a empêché de sortir

Article précédent

Hülkenberg ne sait pas si le Halo l'a empêché de sortir

Article suivant

Ricciardo referme le chapitre Red Bull sans podium

Ricciardo referme le chapitre Red Bull sans podium
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Catégorie Course
Lieu Yas Marina Circuit
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Sauber , Ferrari Boutique
Auteur Basile Davoine