Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
Course dans
04 Heures
:
52 Minutes
:
04 Secondes
C
GP de Styrie
09 juil.
-
12 juil.
C
GP du 70e Anniversaire
06 août
-
09 août
EL1 dans
33 jours

Leclerc trouverait "stupide" de revoir les objectifs à la hausse

partages
commentaires
Leclerc trouverait "stupide" de revoir les objectifs à la hausse
Par :
10 mai 2018 à 12:02

Auteur d'une remarquable sixième place au Grand Prix d'Azerbaïdjan, Charles Leclerc ne s'emballe pas. Le mot d'ordre est de garder les pieds sur terre.

Charles Leclerc, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber C37, sur la grille
Charles Leclerc, Sauber, fête sa sixième place
Charles Leclerc, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber, sur la grille
Charles Leclerc, Sauber C37

À Bakou, Charles Leclerc est passé en Q2 pour la première fois de sa jeune carrière en Formule 1 et est ensuite parvenu à prendre la sixième place, certes grâce à plusieurs incidents en fin de course. Il devenait ainsi le premier Monégasque à marquer des points dans l'élite depuis Louis Chiron en 1950.

Lorque Motorsport.com lui demande si cela signifie qu'il doit désormais viser la Q2 et les points régulièrement, Leclerc répond : "C'est quelque chose à quoi je dois faire attention. Si l'on est réaliste, cela ne va pas se produire à chaque course. Certes, nous avons tout fait à la perfection ce week-end-là, tout s'est très bien passé, mais personne ne doit s'attendre à la même course la prochaine fois. Ce serait stupide. Je pense que ce sera une combinaison de tous les facteurs. Nous ne devrions pas nous attendre à ça, mais nous travaillerons pour obtenir un résultat similaire à l'avenir."

Les huit points marqués à Bakou pourraient s'avérer cruciaux pour la saison de Sauber, qui est désormais aussi proche de la sixième place du championnat constructeurs que de la dixième, avec dix points contre 16 pour Force India (sixième) et quatre pour Williams (dixième). L'écurie suisse a déjà marqué le double de ses points 2017.

Le directeur d'équipe Frédéric Vasseur est toutefois catégorique : la priorité est de rester humble, surtout pour un Leclerc très coté.

"Vous savez que nous devons garder les pieds sur terre", déclare Vasseur pour Motorsport.com. "Au début de la saison, tout le monde le considérait comme une superstar, puis il n'était nulle part. Nous devons juste nous calmer et nous concentrer sur le travail que nous devons faire, prendre les choses pas à pas. Mais je suis parfaitement convaincu qu'il va garder les pieds sur terre, et sinon, je m'assurerai que ce soit le cas. Il était au bon endroit au bon moment tout au long de la course. Je pense que pour sa confiance, c'est un bon pas en avant."

Vasseur insiste sur le fait que Leclerc n'a pas été seulement chanceux à Bakou, mais aussi "très impressionnant" et "très constant" au fil du Grand Prix. Une telle performance ne sera toutefois pas aisée à réitérer.

"C'est toujours bien plus facile de marquer des points en début de saison, et nous devons garder ça à l'esprit. C'est une belle réussite. Ce sera sûrement plus difficile en dernière partie de saison", conclut le Français.

Article suivant
Red Bull : Ricciardo et Verstappen "exemplaires" après Bakou

Article précédent

Red Bull : Ricciardo et Verstappen "exemplaires" après Bakou

Article suivant

Fittipaldi était en discussions avec Haas avant son crash

Fittipaldi était en discussions avec Haas avant son crash
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Azerbaïdjan
Lieu Baku City Circuit
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Alfa Romeo
Auteur Scott Mitchell