Leclerc : "Une de mes meilleures performances en F1"

Au fond du classement à la fin du premier tour, Charles Leclerc a cravaché tout au long du Grand Prix de Styrie pour remonter jusqu'à la septième place.

Leclerc : "Une de mes meilleures performances en F1"

Qui aurait pu parier sur une arrivée de Charles Leclerc dans le top 10 à la fin du premier tour du Grand Prix de Styrie ? Dans l'obligation de passer par les stands au bout de quelques kilomètres, le pilote Ferrari a ensuite effectué une formidable remontée, exécutant parfaitement sa stratégie et ne tergiversant pas au moment de porter l'estocade à ses adversaires.

Lire aussi :

Récompensé par les six points de la septième place et le titre honorifique de "Pilote du Jour", Leclerc assure que peu de Grands Prix ont été encore plus satisfaisants dans sa carrière. "Très honnêtement, si on enlève le premier tour, c'est un Grand Prix de fou", a-t-il lancé au micro de Canal+. "C'est peut-être une de mes meilleures performances en F1, mais putain... [rires] Septième, désolé du gros mot... Ouais... Aujourd'hui c'était une opportunité de faire bien mieux et malheureusement, avec ce qui s'est passé au premier tour, on a fini septième."

Leclerc peut néanmoins s'estimer heureux car sa course aurait pu s'arrêter dès le premier tour. Au départ, le pilote Ferrari a tenté une manœuvre de dépassement infructueuse sur Pierre Gasly avant de se rabattre sous son aileron arrière afin de bénéficier de l'aspiration. Le Monégasque s'est précipité dans son geste et son aileron avant a découpé le pneu arrière gauche de l'AlphaTauri. Épargné par un potentiel bris de suspension, Leclerc a été plus chanceux que Gasly : le Français a crevé et a abandonné.

Très proche de Gasly en dehors des circuits, Leclerc s'est lamenté de cet incident de course. "Je suis désolé pour Pierre", a déclaré le Monégasque. "Honnêtement je ne sais pas exactement ce qui s'est passé, je sais que c'était très proche. Je ne sais pas s'il a bougé un petit peu sur la gauche ou si c'est moi qui ai essayé de me rabattre trop tôt. En tout cas, je regarderai les images. Je vais aller le voir après, c'est sûr que c'est con que ça arrive en plus avec Pierre."

Lire aussi :

La septième place de Leclerc s'ajoute à la sixième de Carlos Sainz. Ensemble, les pilotes Ferrari inscrivent 14 points, soit quatre unités de plus que McLaren, et remontent sur leur rival britannique au classement général. Si l'issue du Grand Prix de Styrie est largement plus heureuse que celle en France, Leclerc et le Cheval cabré sont encore dans l'incapacité d'expliquer leur rythme en course !

"Je pense que c'est un peu bizarre qu'on soit aussi rapides aujourd'hui", a avancé le pilote. "Encore une fois, il faut qu'on comprenne exactement le pourquoi, et ce n'est pas encore fait. C'est bien d'avoir des bonnes surprises comme ça, on a eu des mauvaises surprise le week-end dernier, maintenant il faut comprendre pourquoi on a ces surprises là. Et ensuite, une fois qu'on réussira à être à ce niveau-là régulièrement, je pense que ce sera un grand grand step en avant."

partages
commentaires
Hamilton désemparé face au rythme de Verstappen

Article précédent

Hamilton désemparé face au rythme de Verstappen

Article suivant

Alonso enchaîne, Ocon "n'arrivait pas à suivre le rythme"

Alonso enchaîne, Ocon "n'arrivait pas à suivre le rythme"
Charger les commentaires