Leclerc : "Ce sera très difficile de marquer des points"

partages
commentaires
Leclerc :
Par : Benjamin Vinel
27 mars 2018 à 07:36

Après son premier Grand Prix en Formule 1, Charles Leclerc est conscient qu'il va lui être difficile de marquer des points en 2018.

Charles Leclerc, Sauber C37
Esteban Ocon, Force India VJM11 Mercedes, devant Charles Leclerc, Sauber C37 Ferrari, et Lance Stroll, Williams FW41 Mercedes
Charles Leclerc, Sauber C37 Ferrari, en lutte avec Lance Stroll, Williams FW41 Mercedes
Charles Leclerc, Sauber
Charles Leclerc, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber C37

Fermant la marche lors des deux premières séances d'essais libres en Australie, les pilotes Sauber n'ont pas passé le stade de la Q1 en qualifications. Si Marcus Ericsson a rapidement été éliminé par un problème hydraulique qui lui a fait perdre la direction assistée en course, Charles Leclerc est parvenu à devancer la Williams de Lance Stroll et la Toro Rosso de Brendon Hartley, réalisant l'un des rares dépassements de la course sur le Québécois.

Cependant, même avec cinq abandons à déplorer, ce n'est que la 13e place pour Leclerc. Ce dernier ne cache pas être légèrement déçu d'un tel résultat après avoir "tout fait à la perfection", d'autant que cela augure d'une campagne difficile.

"Je suis extrêmement content de cette course", commente le Monégasque. "Pas parce que nous avons franchi le drapeau à damier, mais en raison de toutes les choses que nous avons faites pendant cette course. Je pense que nous avons maximisé notre potentiel."

"Le seul aspect frustrant que je dois apprendre, c'est qu'ici en F1, parfois on fait tout ce qu'il faut, mais il y a des choses qui ne sont pas entre mes mains, il faut juste que je fasse le meilleur travail possible. Aujourd'hui, nous n'avons pas pu marquer de points. Il est clair que ce sera très difficile de marquer des points cette année."

C'est un nouvel aspect de la compétition pour un pilote qui a remporté le titre GP3 en 2016 et Formule 2 en 2017. Avec 42 podiums dont 16 victoires en 94 courses avant d'arriver dans l'élite, Leclerc s'était habitué au champagne.

"En formules de promotion, on est content quand on a des résultats ; ici, il faut être content de la performance accomplie uniquement, car les résultats dépendent de choses qui ne sont pas entre mes mains pour l'instant. Mais je suis extrêmement content", insiste le pilote Sauber, résolu à adopter une approche positive.

 
Prochain article Formule 1
Liberty Media va dévoiler le plan pour l'avenir de la F1 à Bahreïn

Previous article

Liberty Media va dévoiler le plan pour l'avenir de la F1 à Bahreïn

Next article

La F1 sait devoir prendre le problème des dépassements au sérieux

La F1 sait devoir prendre le problème des dépassements au sérieux

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Sauber
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités