Les Caterham absents des EL2

Ce matin, le tracé d’Albert Park a particulièrement réussi aux deux Mercedes de Lewis Hamilton et Nico Rosberg, les deux pilotes réalisant les deux meilleurs temps des EL2

Ce matin, le tracé d’Albert Park a particulièrement réussi aux deux Mercedes de Lewis Hamilton et Nico Rosberg, les deux pilotes réalisant les deux meilleurs temps des EL2. En revanche, le soleil australien n’a pas brillé sur les monoplaces Caterham motorisées par Renault. Les deux pilotes Caterham achèvent les EL2 loin derrière Lewis Hamilton. Le pilote britannique réalise le meilleur temps en 1:29:625 et surtout 37 tours au compteur.

En effet, Kamui Kobayashi et Marcus Ericsson n’ont bouclé qu’un seul tour – un tour d’installation pour Ericsson. Dans un premier temps, le pilote japonais a rencontré des problèmes d’alimentation en carburant. De fait, ses ingénieurs ont du démonter le power unit du châssis.

"Le tour d’installation s’est bien déroulé mais ensuite un feu s’est déclenché sous le moteur qui provenait d’une fuite du système de carburant", expliquait Kobayashi peu après la séance. "Le feu a été éteint immédiatement mais lorsque nous avons compris le problème nous savions que nous ne pourrions pas prendre part aux EL2. Nous avons donc pris la décision de démonter le power unit pour être opérationnel demain."

Ensuite, ce fut au tour de la monoplace d’Ericsson de rencontrer des soucis d’ordres électrique – qui l’ont contrait de revenir aux stands après le tour d’installation - puis hydraulique. "Sur la ligne droite principale la puissance a soudainement diminué mais j’ai été capable de ramener la voiture aux stands. Je n’ai ensuite pas pu prendre part à la deuxième séance en raison d’une fuite hydraulique." Pourtant, le Suédois se veut confiant pour la suite du week-end : "C’était un début plus compliqué que ce que j’aurais voulu pour mon premier Grand Prix, mais nous espérons que cela signifie que nous avons eu tous les problèmes le premier jour !"

De son côté, l’ingénieur de Renault Sport F1, Cedrik Staudohar, espère que ces ennuis mécaniques seront réparés d’ici demain : "Ce n'est évidemment pas la préparation idéale, mais nous allons regarder les petits détails ce soir pour améliorer la situation dans son ensemble pour demain." Dès 4h (heure française), Ericsson et Kobayashi auront l’occasion de prendre part aux EL3 avant les qualifications dès 7h (heure française).

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg , Kamui Kobayashi , Marcus Ericsson
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités