Les d?passements restent la priorit? de Mosley

L'objectif premier de Max Mosley, patron de la FIA, est d'augmenter le nombre de dépassements en Formule 1 et pour y parvenir, il écoute les suggestions faîtes par les membres du paddock

L'objectif premier de Max Mosley, patron de la FIA, est d'augmenter le nombre de dépassements en Formule 1 et pour y parvenir, il écoute les suggestions faîtes par les membres du paddock.

Flavio Briatore proposait dernièrement de revoir toute l'organisation des Grands Prix, mais cette solution ne semble pas convenir à Mosley qui est persuadé que les voitures et les circuits sont la clé du succès.

"Nous écoutons toutes les propositions. Pour le moment les dépassements sont difficiles : nous devons trouver un moyen pour les simplifier afin que la voiture la plus rapide soit devant."

"Si des gens comme Flavio Briatore ou Bernie Ecclestone veulent changer les règles - en organisant deux manches ou en inversant la grille lors de la seconde course - cela nous convient, tant que les lois sont justes et s'appliquent à tous."

"J'écoute mais prendre une décision est une chose différente. Faire des Grands Prix en deux manches entraînerait une longue procédure : jusqu'en 2008 et la fin des accords Concorde, les décisions appartiennent au Conseil Mondial."

"Modifier le format des courses est un choix marketing et des personnes comme Flavio Briatore sont des experts dans ce domaine. Mais, à mon avis, si nous avions des voitures et des circuits qui permettaient les dépassements, il ne serait pas nécessaire de changer l'organisation."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Flavio Briatore , Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités