Les discussions pour une F1 plus spectaculaire se poursuivent

partages
commentaires
Les discussions pour une F1 plus spectaculaire se poursuivent
6 févr. 2015 à 16:15

Aucune décision claire n'a été prise à ce sujet lors de la réunion du Groupe Stratégique qui a eu lieu jeudi, mais la Formule 1 se dirige bel et bien vers des changements à l'horizon 2017

Aucune décision claire n'a été prise à ce sujet lors de la réunion du Groupe Stratégique qui a eu lieu jeudi, mais la Formule 1 se dirige bel et bien vers des changements à l'horizon 2017.

En lien avec les dirigeants de la F1, un groupe "moteur" étudie actuellement la façon dont pourrait être appliqué un assouplissement des limites de débit de carburant, dans l'optique d'amener davantage de spectacle en piste. Dans le même esprit, Bernie Ecclestone milite toujours pour des unités de puissance qui atteindraient les 1000 cv, précisant que le bruit des F1 importe davantage que la puissance des blocs moteurs.

Par ailleurs, l'introduction de pneumatiques plus larges - qui entraînerait avec elle des modifications importantes au niveau de la carrosserie - est toujours à l'étude et la saison 2016 pourrait être concernée après que Ecclestone a confié que Pirelli serait en mesure de faire face à cette demande. Ce n'est pourtant pas

ce que déclarait Paul Hembery

, Directeur Pirelli Motorsport, qui envisageait plutôt 2017.

L'un des principaux axes de réflexion à l'heure actuelle est lié à la volonté de minimiser les répercussions de ces éventuels changements sur les coûts ; ce qui n'est pas chose aisée, car toute modification du règlement technique entraîne invariablement des dépenses supplémentaires pour les équipes.

C'est pourquoi les teams sont favorables à l'entrée en vigueur de nouvelles mesures pour la saison 2017, tandis qu'à son habitude, Ecclestone pousse pour accélérer la manœuvre et ainsi voir apparaître des changements dès l'an prochain.

Le Groupe Stratégique, composé des cinq top teams (Ferrari, McLaren, Mercedes, Red Bull, Williams) et de Force India, ainsi que de la FIA (Jean Todt) et la FOM (Bernie Ecclestone), rend compte des propositions faites par la Formule 1 à la Commission F1 de la FIA ainsi qu'au Conseil Mondial du Sport Automobile, qui les valident ensuite.

Prochain article Formule 1
Novembre 2014 : Caterham, Marussia et la F1 dans la crise

Previous article

Novembre 2014 : Caterham, Marussia et la F1 dans la crise

Next article

Briatore - Mercedes va dominer, Alonso n'est pas inquiet

Briatore - Mercedes va dominer, Alonso n'est pas inquiet
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Jean Todt , Bernie Ecclestone
Équipes Ferrari Shop Now , Mercedes Shop Now , McLaren Shop Now , Force India , Williams
Type d'article Actualités