Les équipes résistent aux demandes de Pirelli de tester à Abu Dhabi

Pirelli continue de pousser pour obtenir des essais pneumatiques en fin de saison après le Grand Prix d’Abu Dhabi, malgré l’opposition de certaines équipes. 

Le sujet est sur la table depuis plusieurs mois, mais il a fait son retour au cœur des discussions du Groupe Stratégique F1 en début de semaine. 

Pirelli souhaite absolument tester son nouveau pneu "ultra-tendre", qui devrait être introduit la saison prochaine. Le manufacturier italien est catégorique quant au fait que cela mérite une session de tests grandeur nature. Toutefois, ajouter des essais après le Grand Prix d’Abu Dhabi requiert l’accord unanime des dix équipes de la grille. 

Si McLaren ouvre en grand la porte à une telle idée dans l’optique de saisir toutes les opportunités possible de rouler en essais, plusieurs équipes y sont opposées en raison des coûts que cela implique. Plusieurs d’entre elles ont également souligné le fait que les billets d’avion pour rapatrier leur personnel à l’issue de la dernière manche de la saison sont déjà réservés. 

Certaines équipes souhaitaient que Pirelli fournisse ce nouveau pneus pour la première séance d’essais libres à Singapour et à Abu Dhabi, puisque le règlement autorise ce type de tests expérimentaux. Mais Pirelli considère que les séances officielles de Grand Prix ne représentent pas une manière efficace de tester les pneus car les équipes ont d’autres priorité. 

Les équipes ont également suggéré que le pneu "ultra-tendre" soit basé sur le composé supertendre de la saison 2014, avec lequel elles sont déjà familières. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags abu dhabi, essais, pirelli, pneus, tests