Les motoristes s'entendent sur des solutions pour un retour du bruit en F1

Les motoristes F1 élaborent un travail commun pour trouver une solution rapide permettant de réintroduire un bruit plus spectaculaire en F1 en 2016, est en mesure d’affirmer Motorsport.com.

Mercedes, Ferrari, Renault et Honda ont enchainé une série de discussions lors du week-end du Grand Prix de Monaco pour formuler une proposition commune au Conseil Mondial de la FIA dans le but de faire valider un changement technique simple et peu coûteux, capable de redonner du souffle aux unités de puissance.  

Redonner à la F1 de sa superbe

De nombreuses pistes sont à l’étude de toutes parts pour rendre le sport de nouveau plus attractif et spectaculaire. L’idée d’un retour des ravitaillements en carburant a notamment été mise sur la table par le Groupe Stratégique à Londres ; une suggestion pour l’heure accueillie à bras ouvert par les pilotes, mais au sujet de laquelle les équipes se montrent frileuses.

Dans le cas des moteurs,  l’objectif est bien entendu de montrer que l’avis des fans du sport a bien été pris en compte, à l’heure où la déception se fait sentir de par le globe et que la F1 a perdu de sa superbe en termes d’impact émotionnel pour les spectateurs.

A l’occasion du GP de Monaco, Motorsport.com s’est associé au GPDA pour lancer un sondage mondial des fans et proposer sur la base des réponses de nombreuses propositions visant à aller dans la direction du public.

--

REPONDRE AU SONDAGE DES FANS GPDA

--

Les changements souhaités sur les moteurs par les motoristes n’ont pas pour vocation immédiate de modifier grandement les performances des unités de puissance, les gains sur les temps au tours étant pour l’heure recherchés du côté de la gamme de pneus mise à disposition à compter de 2017, ou encore des quantités de carburant embarquées au départ des courses.

Mais une solution technique demeure des plus intéressantes, avec la proposition commune d’un double échappement, est en mesure d’affirmer Motorsport.com.

Suite à une demande de la FIA, les quatre motoristes ont planché sur la façon la plus simple de ramener le bruit en F1. Les motoristes travaillent actuellement de concert sur la rédaction d’une règle technique et sportive qui permettrait cela.

L’idée est de rendre obligatoire la présence de deux sorties d’échappement en lieu et place d’un canal unique, ce qui impacte bien entendu grandement le design de toute la partie arrière des monoplaces.

Cette solution, selon les motoristes, serait en mesure de permettre aux moteurs de délivrer un son plus intense et d’éviter les pertes sonores liées à la suralimentation du turbo centralisée sur un unique échappement.

Selon les sources proches de Motorsport.com, l’une des sorties d’échappement conserverait le même rôle que la sortie centrale actuelle, tandis que le second tuyau permettrait de délivrer directement le bruit provenant du moteur.

La proposition d’imposer des moteurs à double échappements doit encore être ratifiée par le Groupe Stratégique pour approbation. Si la proposition vient à recueillir la majorité des votes pour une introduction lors de la saison 2016, elle sera ensuite mise sur la table du Conseil Mondial de la FIA, qui se réunit au mois de juillet. 

Pas le bruit des V8

La solution technique ne ramènera pas le bruit strident connu sous l’ère V8, mais elle augmentera singulièrement l’expérience sonore des spectateurs, assurent les motoristes. Cyril Abiteboul, Directeur de Renault Sport F1, accueille l’idée à bras ouverts.

"Tout ce qui peut améliorer le bruit est bienvenu et je m’en réjouis", explique Abiteboul  à Motorsport.com. "Je ne veux pas être négatif. J’espère juste que ce sera suffisant".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités