Les nouveautés envisagées par la FOTA pour 2009

Les groupes de réflexion de la FOTA (Formula One Teams' Association) se sont réunis au début du week-end à Shanghai afin d'adapter les règlements de la F1 selon les besoins des équipes et l'intérêt des spectateurs

Les groupes de réflexion de la FOTA (Formula One Teams' Association) se sont réunis au début du week-end à Shanghai afin d'adapter les règlements de la F1 selon les besoins des équipes et l'intérêt des spectateurs.

Parmi les propositions évoquées, on retrouve une solution qui existe dans de nombreuses disciplines automobiles, à savoir attribuer un point au pilote qui signera le meilleur temps en Q2. Une telle chose a déjà existé en F1, de 1950 à 1959.

En ce qui concerne la réduction des coûts, les groupes de réflexion proposent plusieurs mesures. L'idée première est de disputer trois courses avec un même moteur (au lieu de deux actuellement). Ensuite, une réduction du kilométrage réservé aux essais privés pourrait entrer en vigueur. Les équipes disposeraient de 20000 km par an au lieu des 30000 km de ces dernières saisons.

En revanche, les équipes bénéficieraient de quatre jours 'gratuit' de tests pour mettre à l'essai des pilotes inexpérimentés. Enfin, les écuries auraient le droit de faire rouler deux voitures lors des tests hivernaux, mais devraient se contenter d'une seule monoplace pour les tests effectués en cours de saison.

Hormis le côté sportif, les membres de la Formule 1 souhaite relancer l'intérêt du public envers ce sport en rendant les pilotes plus disponibles aux sollicitations des supporters et des médias.

A cet effet, un créneau horaire pourrait être consacré aux autographes le vendredi, dans la pitlane. La seconde solution envisagée consiste à créer une zone filmée dans laquelle devront se rendre les pilotes exclus des qualifications ou ayant abandonné en course.

Par ailleurs, la durée des Grands Prix pourrait être réduite. Si cette solution est adoptée, les courses seraient limitées à 250 km ou 90 minutes. En revanche, les écuries ont refusé l'interdiction des ravitaillements d'essence.

Toutes ces idées ne sont encore que des propositions. Il faut désormais que les écuries et la FIA se mettent d'accord avant que ces mesures ne soient réellement intégrées aux règlements 2009.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités