Les nouvelles règles ont besoin de temps

Le week-end dernier, la Formule 1 est entrée dans une nouvelle ère technologique avec le premier Grand Prix disputé avec des unités de puissance V6 turbo hybride

Le week-end dernier, la Formule 1 est entrée dans une nouvelle ère technologique avec le premier Grand Prix disputé avec des unités de puissance V6 turbo hybride. Après cette première course, le débat concernant le son de ces nouveaux moteurs a pris de l'ampleur.

Les organisateurs australiens ont fait part de leur mécontentement et on relayé la déception des fans, qui n'ont pas aimé le manque de bruit par rapport aux anciens V8.

Au sein des équipes, on se dit conscient de l'importance de l'avis des fans, mais les avis sont relativement concordants lorsqu'il s'agit de dire qu'il faut donner du temps aux nouvelles règles pour que le public les apprécie.

"On entend des critiques au sujet des moteurs et de leur bruit, et j'étais dehors lorsque David Coulthard a piloté avec un ancien V8 à Melbourne, il y avait un son énorme", reconnait Toto Wolff, directeur de l'équipe Mercedes. "Il n'y a rien que l'on puisse dire contre ça. Mais la F1 est toujours le summum du sport automobile. Ce n'est pas le GP2, et c'était le bon cap à prendre."

Pour Eric Boullier, le discours est le même. Le directeur de course de McLaren appuie lui aussi dans le sens de la patience. Il insiste également sur le fait de ne pas focaliser uniquement sur la sonorité des nouveaux V6, ce qui occulte les points positifs du nouveau règlement technique.

"Comme pour tout gros changement, il y a toujours des pros et des antis", souligne le Français. "C'est vrai que nous ne pouvons pas ignorer les plaintes des fans, mais nous avons aussi vu des choses positives. Nous ne devons pas nous focaliser sur le bruit. Nous subissons un changement excitant, avec ce nouveau bloc propulseur qui pourrait attirer de nouveaux motoristes tout en conservant ceux qui sont déjà là."

"Nous avons moins d'appui aérodynamique, c'est une formule qui met davantage le pilote en avant, et on a pu voir qu'il y avait quelques petites erreurs de pilotage. C'est vrai que le son du moteur est différent, mais pas si différent des moteurs turbos que nous avions dans les années 80. Cela prendra un peu de temps pour voir comment ça se passe et comment ça évolue."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes David Coulthard , Toto Wolff
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités