Les nouvelles restrictions radio passées à la loupe

Après avoir annoncé des restrictions des communications radio pour cette saison, la FIA a révélé des mesures encore plus restrictives ce jeudi, à l'aube du premier Grand Prix en Australie.

Les nouvelles restrictions radio passées à la loupe

Une note envoyée par Charlie Whiting, directeur de course, aux équipes, a dévoilé une nouvelle liste de restrictions, et celles-ci sont encore plus drastiques. Voici la liste complète, extraite de la nouvelle réglementation sportive.

Le document complet de la FIA

A. Restrictions des communications de l'équipe vers le pilote

Ces restrictions s'appliqueront

- À toutes les communications à destination du pilote, y compris (mais pas seulement) la radio et le panneautage,

- À tout moment où la voiture est hors du garage avec le pilote à son bord (à l'exception de tout moment où la voiture est dans la voie des stands le jour de la course avant ou entre des tours de reconnaissance).

Les messages suivants sont autorisés.

Tout autre message, y compris ceux mentionnés ci-dessous, que nous soupçonnerions d'avoir été utilisé comme message codé dans un but différent, y compris pour rafraîchir la mémoire d'un pilote, sera probablement considéré comme une violation de l'Article 20.1 de la Réglementation Sportive et sera mentionné aux commissaires en conséquence.

1. Indiquer au pilote que son message a été entendu.

2. Prévenir le pilote d'un problème critique sur la voiture. Ces messages ne sont autorisés que dans le cas où la défaillance d'une pièce ou d'un système est imminente et peut mener à un abandon.

3. Les informations concernant des dégâts sur la voiture.

4. Indiquer au pilote de changer la fonction d’un capteur ou d’un actionneur dont la dégradation ou la défaillance n’a pas été détectée par le logiciel central. En accord avec l'article 8.2.4, la nouvelle configuration ne doit toutefois pas améliorer la performance de la voiture.

5. Demander au pilote de rentrer au stand pour réparer ou faire abandonner la voiture.

6. Indiquer un problème rencontré par la voiture d'un concurrent.

7. Les informations données par les commissaires (drapeau jaune, drapeau rouge, départ avorté ou autres instructions similaires de la part de la direction de course).

8. Transmettre un message de la direction de course (ce qui exclurait le compte à rebours avant le tour de formation et l'information selon laquelle la dernière voiture s'est positionnée sur la grille à la fin du tour de formation).

9. Piste humide, huile ou débris dans certains virages.

10. Informations sur la météo.

11. Informations concernant le temps au tour ou le temps par secteur du pilote.

12. Temps au tour d'un concurrent.

13. L'écart par rapport à un concurrent pendant une séance d'essais libres ou pendant la course.

14. Demander à un pilote d'échanger de place avec un ou des autres.

15. Le nombre de tours ou le temps restant dans une séance d'essais ou en course.

16. La place occupée dans une séance d'essais ou en course.

17. "Attaque fort", "Attaque maintenant", "Tu vas te battre contre X", "Calme-toi" et des messages similaires (n'oubliez pas l'interdiction de messages codés lorsque vous communiquerez ces messages, ou tout message d'encouragement).

18. Quand rentrer au stand (ou aller sur la grille pendant les tours de reconnaissance), tout message de ce type ne peut être utilisé que si un pilote rentre au stand dans ce tour-là.

19. Rappeler au pilote d'utiliser le limiteur de vitesse, de changer les réglages pneumatiques pour qu'ils correspondent aux pneus montés sur la voiture ou de faire attention aux lignes blanches, aux quilles et aux feux de pesée en entrant aux stands ou en les quittant.

20. Les infractions commises par un concurrent, par exemple : couper une chicane, sortir de la piste, pénalité de temps, etc.

21. Notification selon laquelle le DRS est activé ou désactivé.

22. Traiter une défaillance du système DRS.

23. Transfert d'huile.

24. Des informations sur la séquence de test pendant les séances d'essais libres, par exemple sur les réglages aérodynamiques.

Ce qui a été supprimé

Non seulement ce document dévoile ce qui est autorisé, mais il permet aussi de comprendre certains éléments auparavant permis qui sont désormais interdits.

Voici de quoi il s'agit :

  • Le choix de pneus au prochain arrêt au stand
  • Le nombre de tours effectués par un concurrent sur un certain train de pneus en course
  • Le composé pneumatique utilisé par un concurrent
  • Des informations concernant la stratégie de course probable d'un concurrent
  • La fenêtre d'intervention de la voiture de sécurité
  • Le réglage de l'aileron avant à l'arrêt au stand suivant
  • Rappel du respect des limites de la piste
partages
commentaires
Technique - L'arceau de sécurité, nouvelle zone de recherche des équipes

Article précédent

Technique - L'arceau de sécurité, nouvelle zone de recherche des équipes

Article suivant

Verstappen veut rester "loyal" à Red Bull

Verstappen veut rester "loyal" à Red Bull
Charger les commentaires