Les pénalités moteur assouplies dès ce week-end?

Les pilotes ne devraient plus subir de pénalités supplémentaires pendant les courses en cas de sanction concernant le dépassement du quota d'unités de puissance pour la saison. 

Depuis cette année, si un pilote ne peut pas purger la totalité de sa pénalité moteur, il doit ensuite être sanctionné de manière proportionnelle en course, avec une échelle de pénalités en temps pouvant aller jusqu'à un stop-and-go de 10 secondes. Cette réglementation s'est avérée impopulaire, notamment depuis le dernier Grand Prix d'Autriche, où les pilotes McLaren Fernando Alonso et Jenson Button ont écopé chacun de 25 places de pénalité sur la grille.

Lire aussi : Un moteur de plus en 2015 pour Honda!

Désormais, suite à une proposition acceptée par le Groupe Stratégique, la plus lourde sanction devrait être de partir depuis le fond de la grille, sans ajout d'une pénalité en temps pour la course.

Cette modification pourrait intervenir dès ce week-end, ou au plus tard dans trois semaines en Hongrie.

"C'est une issue sensée", a déclaré Christian Horner, Team Principal de Red Bull, à Motorsport.com. "Théoriquement je ne vois pas pourquoi cela ne pourrait pas être fait ce week-end ; cela pourrait être acté via un vote par fax ce week-end, et sinon, dans le pire des cas pour la Hongrie."

"De manière générale, c'était une réunion constructive [du Groupe Stratégique] ; quelques idées positives en sont ressorties."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Circuit Silverstone
Type d'article Actualités
Tags groupe stratégique, moteur, pénalité