Les petits plaisirs de Jenson Button (2/2)

L’icône de l’homme moderne incarnant la classe est toute trouvée pour Button : “C’est Steve McQueen ! Un grand acteur, avec des vêtements simples, et à l’allure très cool”

L’icône de l’homme moderne incarnant la classe est toute trouvée pour Button : “C’est Steve McQueen ! Un grand acteur, avec des vêtements simples, et à l’allure très cool”. Pour soigner sa propre allure, Button n’oublie jamais sans ses affaires une bonne crème hydratante. “J’en prends toujours ; je passe beaucoup de temps à transpirer dans mes combinaisons, et j’en ai donc bien besoin” !

Button ne manque jamais une occasion de plaisanter, même lorsque l’on parle style. “J’ai commis énormément de faux-pas vestimentaires, parmi lesquels le port d’une veste rouge” !, s’esclaffe-t-il avec autodérision. “Mais j’avais l’air encore pire quand j’ai essayé de copier le style de Michael Schumacher” !

Le bon-goût n’est cependant pas toujours instinctif pour Button, en dépit de l’image sereine dégagée. “Ma règle d’or pour la décoration est de la laisser à quelqu’un d’autre ! Tant qu’il y a une super douche et un bon lit, je suis heureux” ! En dehors de la piste, Button sait profiter de la vie et sort avec un groupe d’amis n’ayant pas réellement changé au fil des années. “Le secret d’une super soirée est de voir mon pote Richie danser”, plaisante le pilote McLaren. “C’est comme s’il avait des ressorts sous les pieds” ! Les soirées plus calmes enchantent également le Britannique, en compagnie de sa partenaire, top-model influent au Japon. “J’adore la cuisine japonaise. A Londres, je vais à Zen, dans Notting Hill. J’y prends des nouilles soba et des sashimi. Tout le monde devrait visiter Tokyo. C’est un mix unique d’ancien et d’ultra-moderne. Et les gens y sont adorables”. Je me gâte aussi en fin de saison en allant au paradis de Kensal Green avec mes potes pour une bière et quelques puddings fourrés de toffee bien collant ! Et la première chose que je fais quand je sors de l’hôtel est de laisser mes sacs et de partir explorer le coin”. Button trouve dans la course certains des plus grands plaisirs de la vie, mais ils ne sont bons que s’ils sont partagés avec sa fiancée, son père, son physio et ses amis. “Le rush de la victoire est évidemment bien meilleur que les coups de mou après la défaite, mais être avec les gens qui vous aiment, quel que soit le résultat, est ce qui fait la différence”.
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Michael Schumacher
Équipes McLaren
Type d'article Actualités