Les premières fois de Jules Bianchi

Qui était votre premier héros lorsque vous étiez enfant ? Jules Bianchi : C'était Michael Schumacher

Qui était votre premier héros lorsque vous étiez enfant ?
Jules Bianchi : C'était Michael Schumacher. Quand j'étais jeune, ma vie tournait autour du sport automobile. J'ai commencé le karting quand j'avais trois ans et ensuite j'ai regardé la Formule 1 et j'aimais Michael car il gagnait à ce moment-là.

Quel est le premier Grand Prix que vous vous souvenez avoir vu ?
JB : Je ne me souviens pas de l'année, mais je me rappelle être allé voir le Grand Prix de Monaco quand j'avais environ 5 ans. J'y suis allé avec des amis de mes parents et nous étions assis dans la tribune à la Piscine. C'était vraiment sympa.

Quel âge aviez-vous quand vous avez décidé pour la première fois vouloir devenir pilote de F1 ?
JB : J'ai commencé à penser à la F1 après. Quand on est jeune, le rêve c'est la F1, mais je savais aussi que ce serait vraiment difficile. J'ai juste essayé d'aller le plus vite possible à chaque fois que j'étais sur le circuit, sans penser à la F1. C'est plutôt quand j'ai commencé à courir dans les formules de promotion que j'ai pensé à la F1.

Quand a eu lieu votre premier gros accident avec une voiture de course ?
JB : Je n'en ai pas eu en karting, et en monoplace le plus gros que j'ai eu était en Hongrie en 2010.

De quelle couleur était votre premier casque ?
JB : Bleu, rouge et gris. Je ne l'ai pas dessiné moi-même mais j'ai choisi les couleurs.

Quand avez-vous gagné votre premier trophée en course ?
JB : C'était en karting. J'ai commencé le karting à l'âge de 3 ans mais je n'ai pas couru correctement avant mes 10 ans. J'ai eu mon premier trophée à la fin de ma première saison. Je l'ai encore, il est chez mes parents, mais il n'est pas gros !

Quelle est la première voiture de route que vous avez conduite ?
JB : Une Mini. C'est la première voiture que j'ai eue lorsque j'ai eu mon permis.

Où se trouvait la première maison ou vous avez vécu ?
JB : A Cagnes-sur-Mer, dans le sud de la France, près de Nice. C'était un endroit cool pour grandir.

A quel point étiez-vous nerveux lors de votre premier jour à l’école ?
JB : Je n'étais pas nerveux, mais je n'aimais pas l'école.

Quel est le premier repas que vous avez préparé ?
JB : C'était des pâtes avec des tomates et en fait ce n'était pas très bon. Je sais que les pâtes sont logiquement faciles à préparer, mais je ne suis pas un bon cuisinier.

Quelle est la première chose que vous avez faite après avoir obtenu votre baquet en F1 ?
JB : J'ai appelé ma famille et je me suis arrangé pour célébrer ça avec eux.

Quel est le premier disque que vous avez acheté ?
JB : C'était un chanteur français, MC Solaar, un rappeur. C'était il y a longtemps, dix ans ou quelque chose comme ça. Il était très populaire à l'époque.

Quand a eu lieu votre premier baiser amoureux ?
JB : Mon premier ? Ce n'était pas récemment ! La première fois que j'ai embrassé une fille j'avais 9 ou 10 ans.

Quand vous a-t-on demandé un autographe pour la première fois ?
JB : Probablement lorsque j'ai débuté en Formule 3 en 2008.

Quand avez-vous goûté au champagne pour la première fois ?
JB : Quand je suis monté sur le podium en Formule Renault.

Que mangeriez-vous en premier : un morceau de fruit ou un morceau de chocolat ?
JB : Le chocolat. J'aime le chocolat noir. Si un pilote répond un fruit, il ment !

Quel est le premier mot que vous avez prononcé lorsque vous étiez bébé ?
JB : Je ne sais pas, j'imagine que c'était "maman" ou quelque chose comme ça.

Quand avez-vous été appelé pour la première fois devant les commissaires ?
JB : Probablement en karting quand j'avais 12 ans. Je crois que j'avais poussé quelqu'un en course ou quelque chose comme ça. Ils voulaient juste me dire que ce n'était pas bien de faire ça et que si je le faisais à nouveau j'allais être sanctionné. Je me sentais mal, cela m'a déçu.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Jules Bianchi
Type d'article Actualités