Les ?quipes se plaignent de Super Aguri et Toro Rosso

partages
commentaires
Les ?quipes se plaignent de Super Aguri et Toro Rosso
6 déc. 2006 à 14:34

Les directeurs d'équipes ont programmé une réunion ce vendredi pour discuter et définir si les plans de Super Aguri et de Toro Rosso pour 2007 sont une entrave au règlement sportif

Les directeurs d'équipes ont programmé une réunion ce vendredi pour discuter et définir si les plans de Super Aguri et de Toro Rosso pour 2007 sont une entrave au règlement sportif.



Plusieurs de ces dirigeants sont en colère car les deux petites équipes comptent utiliser des châssis clients, fournis respectivement par Honda et Red Bull, ce qui est strictement interdit pas les Accords Concorde. Super Aguri et Toro Rosso sont cependant inflexibles : elles pensent être dans leur bon droit.



Super Aguri compte rouler avec le châssis Honda RA106, tandis que la STR2 de Toro Rosso sera basée sur un châssis Red Bull Racing de 2007, avec quelques modifications à l'arrière pour intégrer le moteur Ferrari client.



La mise en fonction d'une RA106 chez Super Aguri à Barcelone la semaine dernière a déjà mis en rogne Colin Kolles, directeur de Spyker F1.



Ce dernier a par conséquent envoyé une circulaire à toutes les équipes engagées en F1 ainsi qu'à la FIA, comportant une note technique comparant la nouvelle Super Aguri au châssis 2006 de Honda.



Kolles admet que les équipes font ce qu'elles veulent en essais, mais il a peur que Super Aguri compte utiliser ce modèle en course l'année prochaine.



Colin Kolles est à l'origine de la réunion en fin de semaine, mais il n'est pas le seul à être mécontent. Le co-propriétaire de Williams, Patrick Head, dont l'équipe a déjà envisagé un recours en justice à l'encontre des malvenants, insiste lourdement sur le fait que le prêt de châssis reste encore interdit en 2007.



Chez Super Aguri, on se défend comme on peut : "

Nous connaissons les règles, nous les avons étudiées, et nous avons beaucoup de support de la part de Honda. Nous devons donc profiter au maximum de l'avantage qui nous est donné, dans les limites du possible

", dit Daniele Audetto, directeur du managing dans l'écurie japonaise.

Article suivant
Valentino Rossi veut suivre les pas de Michael Schumacher

Article précédent

Valentino Rossi veut suivre les pas de Michael Schumacher

Article suivant

Essais ? Jerez, Jour 1 : Massa ouvre le bal

Essais ? Jerez, Jour 1 : Massa ouvre le bal
Charger les commentaires