Les relations entre McLaren et Mercedes vont évoluer

En 2014, McLaren vit une année de transition puisqu'il s'agit de sa dernière collaboration avec Mercedes-Benz

En 2014, McLaren vit une année de transition puisqu'il s'agit de sa dernière collaboration avec Mercedes-Benz. L'année prochaine, l'équipe de Woking fera en effet confiance à Honda, pour le retour du constructeur nippon en tant que motoriste en F1.

La situation est donc particulière pour McLaren, dans une saison où les nouvelles unités de puissance répondant à la règlementation des V6 turbo vont prendre une place prépondérante autant dans la performance que dans la fiabilité des monoplaces.

Pour Toto Wolff, directeur de Mercedes en F1, la collaboration se passera toutefois de manière très professionnelle avec des intérêts communs à défendre. Mais l'Autrichien reconnait qu'au fil des mois, la relation va évoluer et que Mercedes prendra toutes les précautions nécessaires pour s'assurer de ne pas aider indirectement Honda à travers les informations qu'elle partagera avec McLaren.

"Je pense que pour eux, le fait d'aller vers un de nos concurrents n'est pas une situation idéale", explique Wolff à Autosport. "Mais durant les premiers jours de cette saison nous avons un objectif commun, qui est de rendre le moteur fiable et performant. Il est bienvenu que nous échangions et partagions à court terme. La manière dont cela va se dérouler au cours de la saison, la façon de gérer la relation, cela pourrait évidement changer."

"Au final nous sommes toujours des concurrents sur la piste. Il y a encore une bonne quantité de connaissances que l'on peut partager sur le développement de l'unité de puissance. Mais ensuite il y a une expérience que l'on ne veut pas échanger car ils vont passer chez Honda. Mais nous nous attendons à ce qu'ils soient forts cette année."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Toto Wolff
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités