Les teams Mercedes ont voté contre l'augmentation de la limite de carburant

Toto Wolff a confirmé que les quatre équipes motorisées par Mercedes en F1 avaient voté contre l'augmentation de la limite de carburant en 2017, néanmoins confirmée ce week-end.

Les teams Mercedes ont voté contre l'augmentation de la limite de carburant
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 Team W07
Toto Wolff, actionnaire et directeur exécutif Mercedes AMG F1
Felipe Massa, Williams FW38
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Rio Haryanto, Manor Racing MRT05

Le directeur de Mercedes a souligné que ce vote contre l'augmentation s'est fait "par principe", sachant pertinemment que la mesure recueillerait suffisamment de votes pour être appliquée l'année prochaine. 

En 2017, la limite de quantité de carburant en course passera de 100 kg à 105 kg, afin de permettre aux équipes de mieux exploiter leurs unités de puissance, installées dans des monoplaces destinées à être plus rapides. Un changement auquel Mercedes s'est opposé, accompagné par ses trois équipes clientes : Mercedes, Williams, Force India et Manor. 

Cette position commune a été choisie par les quatre écuries pour rappeler que la F1 devait être vue comme étant plus écologique depuis l'instauration de la réglementation V6 turbo hybride en 2014. Un argument qui laisse les rivaux de Mercedes plutôt sceptiques, ceux-ci estimant que le constructeur allemand a surtout des craintes quant au maintien de sa domination. 

"En fait, Claire [Williams] a mis cet argument en avant elle-même lors de la réunion", assure pourtant Toto Wolff. "Le monde entier cherche à réduire les émissions. C'est ce qui se passe partout. Pouvons-nous voter, par principe, l'augmentation de l'allocation de carburant de 100 kg à 105 kg ?"

"Si la F1 en a besoin, c'est juste de le faire, mais par principe nous avons décidé d'aller contre ça, et nous avons dit non. Nous savions qu'il y aurait seulement quatre votes contre et que c'était une affaire entendue. Ça n'a fait aucune différence."

Avec Adam Cooper

partages
commentaires
Comment Mercedes a évité une pénalité moteur pour Hamilton
Article précédent

Comment Mercedes a évité une pénalité moteur pour Hamilton

Article suivant

Ecclestone doute d'un GP nocturne en Russie

Ecclestone doute d'un GP nocturne en Russie
Charger les commentaires