Les tests Pirelli plus durs avec les pneus que les courses

partages
commentaires
Les tests Pirelli plus durs avec les pneus que les courses
20 avr. 2012 à 17:59

Ce sont 55 trains de pneus tendres et 25 de medium qui furent utilisés lors de cette première journée de tests à Bahreïn

Ce sont 55 trains de pneus tendres et 25 de medium qui furent utilisés lors de cette première journée de tests à Bahreïn.

Sérieusement attaqués à l'avant en fin de relais, les composés ont toutefois tenu aussi longtemps qu'habituellement le vendredi, résistant respectivement 15 et 16 boucles sur leurs sorties les plus longues en piste.

Les courses chaudes et les circuits rapides semblent pousser les pneus P Zero à la limite, mais les pneumatiques sont en réalité soumis à des charges bien plus importantes en tests laboratoire.

Les pneus y subissent une accélération jusqu’à 450 km/h, et reçoivent une pression vertical de 1000 kg, en étant chauffés à 150°C et lancés sur des vibreurs à 260 km/h !

Ces charges d’énergie sont ainsi quatre fois plus importantes que celle pouvant être attendues de façon réalistique, et les pneus les subissent jusqu’à 20 fois plus longtemps qu’ils ne le seraient normalement en piste.

Article suivant
Hembery : Six dixièmes entre les composés Pirelli

Article précédent

Hembery : Six dixièmes entre les composés Pirelli

Article suivant

Webber : Les pneus joueront un rôle important dimanche

Webber : Les pneus joueront un rôle important dimanche
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1