Lettre ouverte à nos lecteurs : Aidez-nous à dessiner la F1 de demain !

partages
commentaires
Lettre ouverte à nos lecteurs : Aidez-nous à dessiner la F1 de demain !
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
31 mars 2017 à 17:00

Avec 12 millions de followers cumulés sur Facebook, Twitter et Instagram, sans même parler de Snapchat, Lewis Hamilton est clairement le champion des réseaux sociaux.

Et fidèle à ce statut, le triple Champion du monde a d’emblée vu les opportunités apportées par Liberty Media lorsque le nouveau propriétaire de la F1 a annoncé son désir d’ouvrir l’univers de la F1 aux réseaux sociaux de manière plus active, notamment en autorisant les équipes et les pilotes à poster des vidéos réalisées depuis le circuit. On sait également le repreneur déterminé à compter sur les personnalités de ces hommes hors du commun que sont les pilotes F1 ; un club exclusif de 20 athlètes soumis à une attention s’approchant de seulement très peu d’autres, et qu’il convient d’aider à véhiculer une accessibilité élargie sur la discipline.

Cette semaine, en étant l’un des premiers à décider de donner de sa voix auprès de ses abonnés pour activer le sondage mondial des fans organisé par Motorsport.com, Lewis Hamilton a une nouvelle fois montré être connecté avec son temps et pourquoi il est aujourd’hui vu comme un puissant influenceur et un homme d’affaires averti autant qu’un sportif de haut niveau.

 

Vous engager pour vous écouter

L’accompagnement du pilote Mercedes envers cette initiative révèle que le champion a compris qu’il pouvait jouer un rôle direct permettant d’apporter du poids en direction du changement dans le sport dans lequel il évolue. Sa voix seule a permis à des dizaines de milliers de participants de se convaincre du bien-fondé d’un questionnaire qui offrira, une fois remis aux acteurs du sport (instances dirigeantes, équipes, sponsors, diffuseurs) une meilleure compréhension de qui est précisément cette audience intéressée par la F1, comment celle-ci consomme le sport et ce qu’elle attend aussi bien en termes de produit-spectacle que d’accessibilité. Et ce, à travers tout le globe, avec une mise à disposition en 20 langues.

Le fait que Hamilton encourage sa communauté à s’engager n’est nullement anodin ; en cette période de contrôle et de constitution d’image, rien de ce qui n’arrive sur ses plateformes n’est directement contrôlé par le pilote Mercedes.

PARTICIPER AU SONDAGE DES FANS

Son espace de liberté ne peut s’embarrasser d’éléments qui ne seraient pas pleinement assumés. Il y a deux ans, lors du sondage organisé par Motorsport.com en association avec le GPDA, le Britannique était resté observateur en raison de sa non-appartenance à l’association, mais il a cette fois décidé d’être acteur, convaincu de ce que lui a apporté ce premier sondage réalisé en 2015 : l'envie d'accessibilité tant proclamée par les fans a été entendu par Liberty Media. Et cela s’est précisément traduit par le fait que Hamilton comme les autres disposent désormais de la possibilité de filmer dans le garage et réaliser des directs interactifs, pour leur plus grand plaisir : cette opportunité leur donne en effet la possibilité de construire leur marque et leur influence en tant que sportifs, lorsqu’ils étaient jusqu’à présent condamnés à essentiellement communiquer sur leur vie hors paddock, ou pas du tout.

 

Tout un paddock derrière l'initiative

On aura par ailleurs remarqué quelques autres influents supporters désireux d’apporter leur aide au sondage mondial des fans Motorsport.com en la personne de Fernando Alonso, qui a retweeté le post de l’équipe McLaren, ou du Champion en titre Nico Rosberg. La machine de guerre Mercedes prend aussi cette collecte d’opinion très au sérieux, tout comme l'équipe Williams, qui a engagé ses fans en déjà plusieurs occasions, car elle sait que ses résultats seront précieux pour comprendre comment en offrir plus et engager autour de cet immense investissement qu'est la F1.

 

Tout cela pour vous dire, chers lecteurs, que cette initiative dépasse largement le cadre d’une simple collecte de statistiques ; nous osons penser qu'elle nous distingue et qu'elle en dit long sur nos intentions. Elle ne dure que peu de temps, et prendra fin avec le GP de Chine. Réalisée main dans la main avec les institutions et personnes qui détiennent réellement les clés de ce qui forme ce sport, cette enquête permettra de tirer des conclusions et d’influencer fortement l’ordre des priorités des décisions futures, dans lequel vous, les enthousiastes, êtes réellement impliqués.

Donnez-nous votre voix. Aidez-nous à vous aider, et à faire remonter cette passion et ces questions, désirs, craintes, auxquels nous sommes exposés au quotidien en vous côtoyant, et à donner forme à la F1 post-Ecclestone.

Nous vous en donnons l'opportunité. Les pilotes et les teams l’attendent de vous.

 

Sportivement, 

Guillaume Navarro, 

Rédacteur en Chef Europe

 

 
Prochain article Formule 1
Diaporama - Les constructeurs disparus de la F1 depuis 25 ans

Previous article

Diaporama - Les constructeurs disparus de la F1 depuis 25 ans

Next article

Haas : Le moteur Ferrari est peut-être "meilleur" que le Mercedes

Haas : Le moteur Ferrari est peut-être "meilleur" que le Mercedes