Lewis Hamilton Champion à Austin si...

À Austin, Lewis Hamilton pourrait remporter son quatrième titre de Champion du monde de Formule 1, s'il termine au minimum parmi les deux premiers.

Pour la seconde fois de sa carrière, le Britannique pourrait s'adjuger une couronne mondiale avant le dernier Grand Prix d'une saison.

En effet, en 2015 déjà, il avait été titré dès le Grand Prix des États-Unis, à trois courses du but, également à Austin, en remportant la course devant Nico Rosberg et Sebastian Vettel, ce résultat éliminant ses deux derniers rivaux cette saison-là. En 2008 et en 2014, en revanche, pour ses deux premiers championnats, il avait dû attendre la dernière manche : la première fois, au bout du suspense, en terminant cinquième pendant que Felipe Massa gagnait et la seconde en l'emportant tout en profitant des problèmes mécaniques de Rosberg.

Avec 59 points d'avance sur Vettel et 72 sur Valtteri Bottas avant les quatre dernières courses de la saison, Lewis Hamilton aborde le Grand Prix des États-Unis dans une position relativement confortable. Il n'a toutefois pas son destin entre les mains, car une victoire pourrait ne pas suffire.

En effet, pour espérer être titré dès ce dimanche soir, il devra compter au moins 75 unités d'avance sur ses rivaux, ce qui veut dire qu'il devra forcément inscrire au moins 16 points de plus que Vettel et trois de plus que Bottas. Étant entendu qu'avec huit victoires contre quatre pour le pilote Ferrari à ce stade de la saison, si ce dernier ne gagne pas au Texas, une égalité de points en fin de saison donnerait quoi qu'il arrive la première place finale à Hamilton puisqu'il ne pourrait pas compter autant de succès.

Hamilton champion dès Austin si...

Bien évidemment, les cas de figure mentionnés sont relativement rares cette saison, mais ne sont pas sans précédents, parfois très récents. Il est arrivé à trois reprises cette année que Hamilton l'emporte tout en voyant Vettel hors du top 5. Ce fut le cas à Silverstone, où une crevaison de l'Allemand dans l'avant-dernier tour l'a fait retomber au sixième rang, et bien sûr à Singapour et au Japon, où le numéro 5 a abandonné, respectivement au départ après un accrochage et au cinquième tour après un problème mécanique.

Malgré tout, en dehors du cas particulier de la Grande-Bretagne, quand Vettel finit une course cette saison, c'est toujours au minimum dans le top 4. Quant à Bottas, il a devancé cinq fois son équipier à l'arrivée d'une course cette saison sur les 15 où il a vu l'arrivée.

Pour finir, si le sacre paraît peu probable à Austin, il faut se souvenir qu'avec 59 points d'avance et 100 unités maximum disponibles pour Vettel, Hamilton a besoin d'en inscrire au moins 42 sur les quatre manches restantes pour s'assurer quoi qu'il arrive son quatrième titre.

Mercedes Champion si...

Le titre des constructeurs est également en jeu ce dimanche, et Mercedes a de bien plus fortes chances de remporter la couronne à Austin que son pilote de pointe. L'écurie anglo-allemande dispose en effet d'une avance de 145 points sur la Scuderia Ferrari à l'aube de cette course ; il lui en faudra au moins 129 à l'issue de celle-ci pour s'octroyer le sacre.

En effet, lors des trois derniers Grands Prix, une écurie pourra marquer un maximum de 129 points, mais en cas d'égalité, c'est Mercedes qui prévaudrait, avec actuellement dix victoires contre quatre.

Autrement dit, un succès de Lewis Hamilton ou de Valtteri Bottas assurerait le titre à la marque à l'étoile, qui sera également sacrée dans tous les cas de figure si les deux W08 se classent dans le top 4.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP des États-Unis
Circuit Circuit of the Americas
Pilotes Lewis Hamilton , Sebastian Vettel , Valtteri Bottas
Équipes Mercedes , Ferrari
Type d'article Analyse
Tags austin, championnat, cota