Lewis Hamilton sous enquête à Djeddah

Lewis Hamilton est sous le coup de deux enquêtes des commissaires au Grand Prix d'Arabie saoudite pour non-respect présumé d'un double drapeau jaune et gêne d'un autre pilote lors des Essais Libres 3.

Lewis Hamilton sous enquête à Djeddah

La dernière séance d'essais libres du Grand Prix d'Arabie saoudite n'a pas été de tout repos pour Lewis Hamilton, qui a non seulement vu Max Verstappen le devancer au classement mais a été impliqué dans plusieurs incidents.

Les plus notables ont évidemment été sa gêne de deux pilotes dans un tour lancé à quelques instants d'intervalle, respectivement sur Pierre Gasly au premier virage et sur Nikita Mazepin un peu plus loin dans le premier secteur.

Si Michael Masi a expliqué via la radio à Haas que ce problème serait directement discuté avec l'équipe Mercedes, qui a tardé à avertir son pilote, mais également avec les commissaires de piste, visiblement pour un défaut de signalisation, le Britannique a finalement bien été convoqué par les commissaires pour cette infraction potentielle sur le Russe au virage 8.

Il est à noter qu'aucun pilote cette année n'a été pénalisé pour une gêne en essais libres ; c'est en revanche arrivé en qualifications et cela a débouché sur trois places de recul.

Auparavant, c'est pour une autre infraction potentielle que le septuple Champion du monde s'est retrouvé sous le feu des projecteurs et convoqué par les commissaires, à savoir un non-respect présumé d'un double drapeau jaune survenu à 17h22, heure locale, soit 22 minutes après le début de la séance d'Essais Libres 3.

Les faits semblent s'être déroulés dans un tour au cours duquel le Britannique a signé le meilleur temps dans le premier secteur, visiblement au moment où il a dépassé une AlphaTauri au virage 9 qui, sur la caméra embarquée de la Mercedes, semble simplement s'écarter de la piste pour lui céder le passage. Ensuite, au virage 10, l'affichage lumineux clignotant jaune était bien présent.

S'il venait à être reconnu coupable de cette infraction, il écoperait a priori d'une pénalité de cinq places de recul sur la grille. Il risque donc potentiellement huit places de pénalité pour les deux convocations.

Lire aussi :

partages
commentaires
Exclusif - Les 6 circuits où la F1 prévoit des sprints en 2022
Article précédent

Exclusif - Les 6 circuits où la F1 prévoit des sprints en 2022

Article suivant

Hamilton innocenté de l'infraction au drapeau jaune

Hamilton innocenté de l'infraction au drapeau jaune
Charger les commentaires