Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
23 jours
23 oct.
Prochain événement dans
34 jours
31 oct.
Prochain événement dans
42 jours
13 nov.
Prochain événement dans
55 jours
04 déc.
Prochain événement dans
76 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
83 jours

Hamilton : "Ce n'est pas notre faute" si les courses sont ennuyeuses

partages
commentaires
Hamilton : "Ce n'est pas notre faute" si les courses sont ennuyeuses
Par :
, Grand prix editor

Selon Lewis Hamilton, il faut mettre la pression aux dirigeants de la Formule 1 pour faire changer les choses et éviter les courses ennuyeuses comme le Grand Prix de Belgique 2020.

Lewis Hamilton a aisément remporté la victoire à Spa-Francorchamps dimanche, menant la course de bout en bout devant son coéquipier Valtteri Bottas. Mais en raison d'une forte gestion des pneus nécessaire, il y avait peu d'action à l'avant du peloton. Hamilton, Valtteri Bottas et Max Verstappen ont ainsi passé l'intégralité de l'épreuve dans le top 3 et dans cet ordre.

Verstappen a qualifié la course d'"ennuyeuse" et a déploré le fait qu'il ait dû gérer ses pneus à l'extrême lors d'environ 38 des 44 tours de course. L'avantage de performance dont jouit Mercedes sur le reste du peloton a également mené à un manque de compétition à l'avant, ce que Hamilton a comparé à la domination de Michael Schumacher et Ferrari au début des années 2000.

Lire aussi :

"Je ne peux pas parler pour les fans, mais ayant été un fan dans mon enfance, ayant évidemment regardé pendant l'ère Schumacher, je sais ce que c'est", commente Lewis Hamilton. "Dès que le départ est fait, vous savez qu'en général je ne fais pas trop d'erreurs, et c'est pareil avec ces pilotes-là, ils sont très, très constants."

"C'est très difficile de dépasser sur ce circuit, donc j'imagine que ce n'est vraiment pas le plus passionnant. J'ai exactement le même sentiment que Max. J'espère vraiment que lors des prochaines courses, ce sera justement davantage une course, car je pense que tout le monde veut nous voir batailler ensemble."

La F1 espère resserrer le peloton à l'avenir grâce au plafond budgétaire qui limitera les dépenses des écuries et à la nouvelle réglementation technique qui arrivera à partir de 2022. La course de Spa laisse toutefois imaginer que des solutions à court terme sont nécessaires, par exemple changer l'approche de Pirelli quant au choix des composés pneumatiques.

Hamilton espère que les fans comprennent que ce n'est pas à cause des pilotes et des équipes que les courses sont ennuyeuses ou qu'il n'y a pas assez de dépassements. Le sextuple Champion du monde veut que la pression soit mise aux dirigeants de la F1.

"J'espère que les gens comprennent que ce n'est pas notre faute", poursuit-il. "En fin de compte, nous sommes les pilotes, nous avons gravi tous les échelons, nous avons mérité la position dans laquelle nous sommes, et nous venons tous les week-ends motivés à tout donner pour être aussi performants que possible."

"En définitive, c'est aux décisionnaires – ceux qui conçoivent les voitures, qui établissent la règlementation, ce genre de choses – que l'on peut mettre la pression pour faire du meilleur travail à l'avenir, si c'est possible. J'ai bon espoir qu'ils le fassent en 2022 avec ce nouveau type de monoplace, peut-être que l'on verra une forme de course différente où les voitures peuvent se suivre. Si l'on pouvait se suivre de plus près et avoir des courses plus serrées, ce serait quelque chose, non ?"

Related video

Sebastian Vettel ne voit pas son avenir ailleurs qu'en F1

Article précédent

Sebastian Vettel ne voit pas son avenir ailleurs qu'en F1

Article suivant

Ferrari explique les problèmes au stand de Charles Leclerc

Ferrari explique les problèmes au stand de Charles Leclerc
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Auteur Luke Smith