Hamilton : "Le titre 2020 n'est pas encore gagné"

partages
commentaires
Hamilton : "Le titre 2020 n'est pas encore gagné"
Par :

À six courses du terme de la saison 2020, Lewis Hamilton jouit d'une très large avance sur Valtteri Bottas et Max Verstappen mais ne crie pas encore victoire.

Difficile de le nier, le 25-0 infligé par Lewis Hamilton à Valtteri Bottas au Grand Prix de l'Eifel semble avoir scellé les espoirs de titre du Finlandais, contraint à l'abandon par un problème mécanique au Nürburgring. Hamilton a désormais 69 points d'avance sur Bottas au championnat, et même 83 sur Max Verstappen, alors qu'il n'en reste que 156 à prendre. Et comment imaginer que le sextuple Champion du monde soit rattrapé, alors qu'il a fini dans le top 10 de 77 des 78 dernières épreuves en date et a inscrit en moyenne 20,91 unités par course cette saison ?

Lire aussi :

Cependant, Hamilton se garde bien de tout triomphalisme, lui qui, lors de sa première saison en 2007, avait vu Kimi Räikkönen remonter un déficit quasi irrattrapable de 17 longueurs sur les deux derniers Grands Prix (à l'époque de la victoire à dix points). Le pilote Mercedes n'a pas l'intention de se laisser déconcentrer, malgré l'émotion que lui a procuré sa 91e victoire en Grand Prix, faisant de lui l'égal de Michael Schumacher.

"Bien sûr, il reste beaucoup de courses au programme", admet Hamilton. "Je pense que Red Bull et Renault ont vraiment élevé leur niveau de jeu et réduit l'écart. Nous devons continuer à travailler dur. Je n'ai certainement pas abordé ce week-end en pensant prendre l'avance que j'ai désormais. Valtteri a été incroyablement malchanceux. Je suis reconnaissant d'avoir pu me battre avec lui en piste, mais je sais qu'il va… Tant de choses peuvent encore se produire avec cette folle pandémie. Je dois m'assurer de rester en bonne santé et de continuer à essayer de réaliser des week-ends comme celui-ci."

"Je ne peux pas me permettre de faire une erreur, je ne peux pas me permettre de perdre ma concentration pendant une seule seconde. Certes, j'ai de l'avance, certes, nous avons remporté ces belles victoires, mais le titre n'est pas encore gagné, le travail n'est pas encore fait. L'entraînement, le régime alimentaire et le sommeil vont garder leur importance."

Red Bull était particulièrement en forme au Nürburgring, Max Verstappen ayant pour la première fois cette année été un candidat crédible à la pole position. Lors des quatre saisons précédentes, l'écurie au taureau a toujours remporté au moins une victoire dans les six derniers Grands Prix de la saison, et Toto Wolff craint qu'il en soit de même en 2020.

"L'on tend à voir cette tendance : Red Bull rattrape son retard vers la fin de la saison, et j'imagine que c'est bien pour le championnat", analyse le directeur de Mercedes AMG F1. "Nous mettons en œuvre la stratégie que nous estimons judicieuse, en trouvant le bon équilibre entre cette année et l'an prochain. On le voit en partie avec les résultats en piste, mais il faut être vigilant et accepter que la concurrence va s'accroître lors des dernières courses."

Related video

Red Bull, le jeu de patience de Nico Hülkenberg

Article précédent

Red Bull, le jeu de patience de Nico Hülkenberg

Article suivant

Christian Horner aurait aimé voir António Félix da Costa en F1

Christian Horner aurait aimé voir António Félix da Costa en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Auteur Benjamin Vinel