Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
51 jours
09 mai
Prochain événement dans
69 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
100 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
107 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
125 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
142 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
156 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
184 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
191 jours
12 sept.
Course dans
198 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
212 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
216 jours
10 oct.
Course dans
226 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
240 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
247 jours

Liberty Media lève 500 millions de dollars pour des achats

Les propriétaires de la Formule 1, Liberty Media, lèvent 500 millions de dollars dans le but d'effectuer des achats pour garnir encore plus son portefeuille d'activités.

partages
commentaires
Liberty Media lève 500 millions de dollars pour des achats

Une compagnie dédiée aux opérations d'achat, Liberty Media Acquisition Corporation (LMAC), a été créée pour l'occasion et est listée au NASDAQ depuis ce vendredi. Cette nouvelle entité est qualifié de "SPAC" (pour "special purpose acquisition company"), une entreprise destinée à générer des fonds via des offres publiques d'achat d'autres entreprises. L'argent va être récolté via la vente de 50'000'000 parts à un prix initial de 10 dollars chacune.

LMAC sera dirigé par le PDG de Liberty Media, Greg Maffei, et la participation de Liberty sera "attribuée au tracking stock du Formula One Group", ce qui crée un lien formel entre les deux. Liberty a indiqué que "LMAC entend rechercher une cible dans les secteurs des médias, des médias numériques, de la musique, du divertissement, des communications, des télécommunications et de la technologie".

Lire aussi :

Cette opération est significative car Liberty prévoit de beaucoup dépenser d'argent malgré le coup dur subi par ses compagnies en raison de la pandémie de COVID-19. Les revenus de la F1 en 2020 ont souffert de la perte de courses très lucratives, alors que les affaires de Live Nation (le géant des billets pour les concerts) ont connu un coup d'arrêt.

Cependant, le Liberty semble avoir adopté une approche agressive et estime que le moment est venu d'acheter des entreprises dont les propriétaires actuels pourraient être en difficulté. Lorsque la pandémie s'est installée en avril, Maffei a indiqué que la Liberty était à la recherche de nouvelles acquisitions, et a même laissé entendre qu'il pourrait y avoir d'autres opportunités dans le secteur des courses automobiles.

"Je ne vais certainement pas discuter d'acquisitions qui seraient une cible particulière", a-t-il déclaré. "Mais il y a les événements en direct, en particulier ceux autour du sport automobile, qui pourraient être intéressants. Il y a des événements autour d'autres types de sports qui pourraient être attractifs et synergiques."

"Je pense que beaucoup d'autres entreprises n'auront pas cette flexibilité, ni dans la force de leur activité opérationnelle, ni dans la force du bilan que FWON a maintenant. Nous serons avisés et réfléchis. Nous pensons que nous avons un grand atout en F1, nous ne voulons absolument pas le diluer, mais nous serons avisés et réfléchis sur ce qu'il sera intéressant d'ajouter, sur ce qui serait synergique et sur ce qui tirerait profit de notre force."

Related video

Portimão et le Mugello, exemples pour les autres pistes ?

Article précédent

Portimão et le Mugello, exemples pour les autres pistes ?

Article suivant

Pérez s'est senti "stupide" quand il a attrapé le COVID

Pérez s'est senti "stupide" quand il a attrapé le COVID
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Adam Cooper