Licence à points : Moins d'un tiers du plateau sanctionné

Jugé coupable d'une défense dangereuse face à Fernando Alonso à Spa-Francorchamps, Kevin Magnussen s'est vu infliger 2 points de pénalité supplémentaires sur sa licence

Jugé coupable d'une défense dangereuse face à Fernando Alonso à Spa-Francorchamps, Kevin Magnussen s'est vu infliger 2 points de pénalité supplémentaires sur sa licence. Le Danois se retrouve ainsi dans la même situation que Jules Bianchi et Pastor Maldonado, qui comptent eux aussi 4 points de pénalité au total.

Globalement, le recours à la licence à points est moins utilisé depuis quelques mois, en corrélation avec la volonté affichée par la FIA de laisser davantage de liberté aux pilotes en piste et de ne pas enquêter sur chaque contact ou accrochage. Cela met en avant à quel point les commissaires ont estimé que la manœuvre de Magnussen dépassait les règles dimanche dernier.

Depuis le début de l'année, sept pilotes ont été sanctionnés à travers la licence à points, ce qui représente moins d'un tiers du plateau. Surtout, il apparaît peu probable que l'un d'entre eux atteigne le seuil fatidique des 12 points en un an, qui entraînerait une suspension d'une course. Assurément une bonne nouvelle.

Formule 1 - Licence à points en 2014
Pilote Ecurie Points de pénalité
Jules Bianchi Marussia 4 (Malaisie 2, Bahreïn 2)
Pastor Maldonado Lotus 4 (Bahreïn 3, Espagne 1)
Kevin Magnussen McLaren 4 (Malaisie 2, Belgique 2)
Valtteri Bottas Williams 2 (Malaisie 2)
Adrian Sutil Sauber 2 (Bahreïn 2)
Marcus Ericsson Caterham 2 (Monaco 2)
Jean-Eric Vergne Toro Rosso 1 (Allemagne 1)
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Pastor Maldonado , Adrian Sutil , Marcus Ericsson , Jules Bianchi , Valtteri Bottas , Jean-Éric Vergne , Kevin Magnussen
Équipes McLaren , Toro Rosso , Sauber , Williams
Type d'article Actualités