Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
40 jours

Limites de la piste : des capteurs dans la Parabolica à Monza ?

partages
commentaires
Limites de la piste : des capteurs dans la Parabolica à Monza ?
Par :
13 sept. 2019 à 13:45

Directeur de course de la Formule 1, Michael Masi déclare que des capteurs pourraient être utilisés pour détecter les infractions au respect des limites de la piste dans la Parabolica de Monza l'an prochain.

Des capteurs ont déjà été employés au Grand Prix de Belgique, sur le circuit de Spa-Francorchamps, pour surveiller l'utilisation du dégagement dans le Raidillon, et cela a effectivement dissuadé les pilotes d'abuser des limites puisqu'aucune infraction n'a été répertoriée ce week-end-là en F1.

À l'issue de la première journée d'essais à Monza, Masi a officiellement averti les pilotes que sortir large et ainsi gagner du temps dans la Parabolica mènerait à la suppression du chrono. Cependant, le juge de paix était cette fois la vidéo, car il était trop tard pour installer des capteurs.

Lire aussi :

Plusieurs pilotes ont ainsi vu leurs chronos annulés en essais libres, mais Sebastian Vettel a échappé à toute sanction en qualifications : les commissaires ont décrété qu'une vue aérienne montrait que ses roues restaient de justesse au-dessus de la ligne blanche qui délimite le bord de la piste, tout en reconnaissant qu'il avait l'air en dehors des limites sur la vue de côté.

Masi suggère que les capteurs pourraient être utilisés à l'avenir afin de trancher avec davantage de certitude sur cette question dans les virages clés comme la Parabolica, même s'il faut que ce soit prévu bien en avance : il est nécessaire que la F1 installe le matériel en question avant le début du week-end.

Le directeur de course Michael Masi fait un trackwalk

Michael Masi (centre) fait le tour du circuit de Monza à pied

"Je pense que nous allons étudier tout ça, à vrai dire", déclare l'Australien. "Cela fait partie des cas où, sûrement pour l'an prochain, s'il y a des changements, nous allons étudier ça avec notre département sécurité et les inspecteurs des pistes, faire les diverses simulations et discuter avec le circuit également. Mais pour moi, c'est plus ou moins l'endroit parfait pour mettre des capteurs comme nous l'avons fait à Spa. Ainsi, c'est simplement automatique. Mais c'est quelque chose qui doit être prévu plusieurs semaines à l'avance pour que ce soit installé. C'est donc probablement une solution, mais nous allons nous intéresser à toutes les autres solutions également, car tout ce qui peut être automatisé, je peux vous dire que ça nous facilite tous la vie."

Quant à la possibilité de remettre des bacs à graviers comme limite naturelle de la piste dans des endroits comme la Parabolica, Masi s'interroge : "De ce que je comprends, c'était comme ça il y a longtemps. Il faut juste tout étudier. Faut-il remettre des graviers ? Faut-il mettre un double vibreur et des graviers ? Faut-il de l'herbe ? Il faut étudier toutes les diverses solutions qui sont à notre disposition. La solution que nous avons est-elle la meilleure dans ce contexte ? Faut-il mettre quelques capteurs, et si quelqu'un les active, ça s'affiche à l'écran et le tour est joué ? Je n'écarterais aucune option, voilà ce que je peux dire. Ce n'est pas aussi simple que de dire 'résolvons ce problème', il y a un grand nombre de facteurs à prendre en compte."

Article suivant
Williams et Mercedes prolongent de cinq ans leur accord moteur

Article précédent

Williams et Mercedes prolongent de cinq ans leur accord moteur

Article suivant

Montoya : Le problème de Vettel n'est pas mental mais technique

Montoya : Le problème de Vettel n'est pas mental mais technique
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Italie
Catégorie Qualifs
Lieu Autodromo Nazionale Monza
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Scuderia Ferrari
Auteur Adam Cooper