Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
23 Heures
:
42 Minutes
:
25 Secondes
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
14 jours

Limites de piste : une détection électronique à Mexico

partages
commentaires
Limites de piste : une détection électronique à Mexico
Par :
24 oct. 2019 à 16:58

Comme ce fut déjà le cas lors du Grand Prix de Belgique, la FIA utilisera un système de détection électronique pour veiller au respect des limites de la piste pendant le Grand Prix du Mexique.

La FIA va de nouveau recourir à l'utilisation de capteurs électroniques ce week-end pour surveiller les limites de la piste. Au Mexique, c'est le virage 11 de l'Autódromo Hermanos Rodríguez qui sera passé au peigne fin grâce à cette méthode qui tend à se généraliser cette saison. Récemment, ces capteurs avaient par exemple été utilisés dans le Raidillon à Spa, avec succès puisqu'ils s'étaient montrés dissuasifs pour les pilotes. 

À Mexico, le virage 11 est une courbe à gauche rapide à la fin des esses, qui mène vers la longue ligne droite de retour juste avant une zone DRS. Les pilotes qui passent au-delà des limites à l'extérieur ont donc une chance d'en tirer un avantage. Avec la détection électronique, les voici prévenus : tout passage au-delà des limites se traduira par une annulation du temps au tour lors des essais libres ou qualificatifs, tandis qu'en course un drapeau d'avertissement noir et blanc sera brandi après trois infractions. 

Lire aussi :

"Un chrono réalisé durant une séance d'essais ou en course par un pilote qui coupera le vibreur rouge et blanc à la sortie du virage 11, sans aucune partie de la voiture restant en contact avec cette zone, sera invalidé par les commissaires", prévient le directeur de course Michael Masi dans une note adressée aux équipes. Comme toujours, cette sanction quasi automatique ne s'appliquera pas dans le cas où un pilote viendrait à sortir des limites de la piste à cause d'un autre concurrent, et chaque cas sera "jugé individuellement"

Par ailleurs, les prescriptions en vigueur à Mexico l'an passé, mises en place à l'époque par Charlie Whiting, sont toujours d'actualité pour les trois premiers virages du tracé, avec un parcours à respecter et clairement défini si jamais un pilote coupe au-delà des vibreurs fluorescents disposés dans cette zone. La même chose s'appliquera au niveau du virage 8. "Dans tous les cas de figure, le pilote doit reprendre la piste uniquement lorsque cela s'avère sûr de le faire, et sans en tirer un avantage durable", conclut Michael Masi. 

Redécouvrez le circuit de Mexico en vidéo avec notre tour virtuel

Article suivant
Renault ne fera pas appel de sa disqualification

Article précédent

Renault ne fera pas appel de sa disqualification

Article suivant

Hamilton n'a "aucun intérêt" pour la Formule E et répond aux critiques

Hamilton n'a "aucun intérêt" pour la Formule E et répond aux critiques
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Lieu Autodromo Hermanos Rodriguez
Auteur Basile Davoine