Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
17 jours
23 oct.
Prochain événement dans
29 jours
31 oct.
Prochain événement dans
37 jours
13 nov.
Prochain événement dans
50 jours
04 déc.
Prochain événement dans
71 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
78 jours

Le contrôle des limites de piste modifié dans la Parabolique

partages
commentaires
Le contrôle des limites de piste modifié dans la Parabolique
Par :

Tirant notamment les leçons de l'accident survenu en F3 l'an passé, la direction de course a modifié la manière de contrôler les limites de piste à Monza.

Dans la lignée des épreuves précédentes, la FIA a pris un certain nombre de mesures avant le Grand Prix d'Italie afin de garantir le respect des limites de la piste. Sur le circuit de Monza, la surveillance sera particulièrement accrue à la sortie de la deuxième chicane ainsi que dans la Parabolique. Cela fait également suite aux problèmes rencontrés sur ce même tracé il y a un an.

Des capteurs ont été installés dans le sol au niveau de la Parabolique (virage 11) de manière à contrôler en permanence les éventuelles infractions. "Un chrono réalisé durant une séance d'essais ou la course en quittant la piste (c'est-à-dire les quatre roues au-delà de la ligne blanche) à la sortie du virage 11 débouchera sur une annulation immédiate par les commissaires du chrono ainsi que de celui du tour suivant", précise le directeur de course Michael Masi dans une note adressée aux équipes.

Lire aussi :

L'installation de ces capteurs permet la suppression du vibreur qui avait fait polémique en 2019 et sur lequel le pilote de F3 Alex Peroni s'était envolé, se blessant au dos. "Avec tous les paramètres de sécurité de la piste, nous pouvons analyser les choses et voir ce que nous pouvons améliorer et apprendre", souligne Michael Masi. "À cet égard, il y a un certain nombre de vibreurs qui sont toujours là. Il y a également d'autres mesures alternatives que nous utilisons pour les limites de la piste, avec deux capteurs dans le dernier virage, la Parabolique. Je ne pense pas qu'il existe de solution unique. Il y a une solution appropriée pour chaque zone."

Concernant la deuxième chicane du circuit italien (virage 5), il est précisé que la limite de la piste est définie par le vibreur et sa ligne blanche. En cas de dépassement de cette limite, cela sera noté sur le système officiel d'information de la direction de course.

"La troisième fois qu'un pilote coupera derrière la corde du virage 5 et/ou coupera la ligne blanche à la sortie du virage 11 en course, il recevra un drapeau noir et blanc, puis toute nouvelle infraction sera signalée aux commissaires", ajoute Michael Masi. "Afin d'éviter la moindre incompréhension, il s'agit d'un total de trois infractions combinées, et non trois par virage."

Il est évidemment rappelé que si le pilote quitte les limites de la piste pour un cas de force majeure ou parce qu'il y est contraint par un concurrent, l'infraction ne sera pas relevée. Par ailleurs, chaque pilote doit reprendre la piste de manière sûre et sans en avoir tiré un avantage durable.

Le crash d'Alex Peroni à Monza en 2019

Claire Williams démissionne, la famille quitte l'écurie

Article précédent

Claire Williams démissionne, la famille quitte l'écurie

Article suivant

Les pilotes Williams évoquent "une journée triste"

Les pilotes Williams évoquent "une journée triste"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Italie
Lieu Autodromo Nazionale Monza
Auteur Basile Davoine