Les limites de piste au cœur d'une réunion des responsables F1

Le directeurs d'écuries de Formule 1 vont discuter l'opportunité de procéder à un changement dans la manière dont les limites de piste sont respectées, durant leur réunion habituelle ce samedi.

Les limites de piste au cœur d'une réunion des responsables F1

Lors de chaque Grand Prix, le PDG de la F1 Stefano Domenicali rencontre les patrons d'écuries lors d'une réunion informelle concernant les dernières actualités de la discipline. Suite à l'énième relance du débat sur les limites de piste après le GP du Portugal, Christian Horner le directeur de Red Bull a expliqué que le sujet serait l'un des principaux thèmes de la discussion de ce samedi à Barcelone.

Même s'il n'y a pas de doute sur le fait que Max Verstappen a été justement sanctionné pour des infractions avérées à Bahreïn et au Portugal, le patron de l'écurie autrichienne estime que c'est la cohérence de l'application des règles qui doit être évoquée. Horner n'apprécie en effet pas que certains virages soient délimités par les vibreurs alors que d'autres le sont par les lignes blanches.

Lire aussi :

"Je pense que la principale chose pour nous est que nous avons dépassé les limites de la piste", a-t-il reconnu pour Sky Sports. "Alors évidemment, on nous a annulé des temps au tour [au Portugal] ou des dépassements [à Bahreïn]. Mais je pense que ce qui compte, c'est la constance d'un circuit à l'autre, d'un virage à l'autre. Si c'est difficile à comprendre pour les équipes, je ne sais pas trop comment on peut l'expliquer aux fans."

"Donc pour nous, [il s'agit] d'avoir une ligne blanche ou une situation où vous êtes soit dedans, soit dehors, comme dans d'autres sports, plutôt que de dire 'C'est bon dans ce virage, mais ce n'est pas bon dans celui-ci'. C'est terriblement confus, et je pense qu'il y aura plus de discussions demain entre les directeurs d'équipe à ce sujet."

Horner estime également qu'il est devenu très difficile pour les pilotes de juger parfaitement jusqu'où il est possible d'aller sur les vibreurs avec leurs voitures en raison du manque de visibilité depuis le cockpit. "[Lorsque vous] attaquez comme un fou, il est très difficile de juger où se trouve la ligne blanche lorsque vous êtes dans la voiture."

"Ce n'est pas comme si vous aviez une bande rugueuse ou quelque chose comme ça. Max était absolument à la limite, ce qui est ce que l'on veut. Et c'était la plus petite des marges, évidemment. Il s'est manqué, mais c'est comme ça. Je pense qu'il y a beaucoup d'enseignements à en tirer, pour l'avenir, pas seulement pour nous en tant qu'équipe, mais aussi pour les circuits et la FIA."

partages
commentaires

Related video

EL2 - Doublé Mercedes, Verstappen en retrait
Article précédent

EL2 - Doublé Mercedes, Verstappen en retrait

Article suivant

Les finances de la F1 continuent de s'améliorer après l'écueil 2020

Les finances de la F1 continuent de s'améliorer après l'écueil 2020
Charger les commentaires