Formule 1
25 juil.
-
28 juil.
Événement terminé
01 août
-
04 août
Événement terminé
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Essais Libres 1 dans
4 jours
10 oct.
-
13 oct.
Essais Libres 1 dans
17 jours
24 oct.
-
27 oct.
Essais Libres 1 dans
32 jours
31 oct.
-
03 nov.
Essais Libres 1 dans
39 jours
14 nov.
-
17 nov.
Essais Libres 1 dans
53 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
Essais Libres 1 dans
67 jours

Line-up 2020 : Mercedes a consulté Hamilton

partages
commentaires
Line-up 2020 : Mercedes a consulté Hamilton
Par :
19 août 2019 à 17:00

Toto Wolff confirme que Mercedes a consulté son pilote de pointe Lewis Hamilton au sujet de son coéquipier pour la saison 2020, la marque à l'étoile faisant face à un véritable dilemme.

Pour compléter son line-up 2020, Mercedes pourrait décider de conserver Valtteri Bottas, qui ne représente pas constamment une menace pour Lewis Hamilton en piste mais assure parfaitement le rôle de second pilote, puisqu'il occupe la deuxième place du classement général ; l'autre possibilité serait de titulariser Esteban Ocon, produit du programme de jeunes pilotes Mercedes et actuel réserviste de l'équipe.

Lire aussi:

L'an passé, la structure de Brackley avait opté pour Bottas avant d'échouer à trouver à Ocon un volant dans une autre écurie. Cet été, encore une fois, la question se pose, avec également la problématique de vouloir assurer un plan B au pilote qui ne sera pas choisi – "Il y a des offres pour tous les deux", assure le directeur d'équipe Toto Wolff dans les colonnes de La Gazzetta dello Sport. Qu'en pense Hamilton, justement ? Le quintuple Champion du monde a été consulté par son team, mais ne semble pas avoir de préférence quant à l'identité de son futur coéquipier.

"Je précise avant toute chose que nous faisons ce type de choix exclusivement sur la base de l'intérêt de l'équipe, mais Lewis est avec nous depuis longtemps, alors oui, je lui ai soumis notre short-list en lui demandant un avis. Eh bien, il pense exactement comme nous, que tous les deux mériteraient d'être son coéquipier", déclare Wolff, qui se refuse à donner un délai plus précis que "d'ici quelques semaines" quant à la prise de cette décision.

Bien entendu, promouvoir Ocon au poste de titulaire pourrait causer une difficulté supplémentaire, avec la gestion du mental de Bottas en fin de saison – le Finlandais était déjà particulièrement éprouvé à l'issue d'une campagne 2018 difficile. "C'est quelque chose que nous prenons en considération, mais cela n'est pas l'aspect principal [pouvant influencer le choix]", tempère Wolff.

Alonso, c'est non. Vettel ou Verstappen… à voir !

Voilà plusieurs années que diverses rumeurs associent régulièrement les autres pilotes de pointe à un baquet au sein de l'écurie quintuple Championne du monde en titre, mais faut-il les prendre au sérieux ? Une chose est sûre : Toto Wolff n'a aucune envie de recréer un duo Hamilton-Alonso qui avait fait des étincelles chez McLaren en 2007 !

"Fernando est indubitablement l'un des pilotes les plus forts et, après son aventure chez Ferrari, il n'a plus eu l'opportunité de piloter une voiture compétitive", souligne l'Autrichien. "Compte tenu d'une série de circonstances, les équipes de pointe ont déjà leur pilote 'alpha'. Parfois, cela ne suffit pas d'être bon pilote, il faut aussi que les bonnes circonstances soient réunies. Nous ne voulons pas que se répètent certaines histoires vécues lorsqu'ils étaient tous les deux chez McLaren."

Podium : le vainqueur Fernando Alonso, McLaren, le second Lewis Hamilton, McLaren

En revanche, Wolff est moins loquace quant à un éventuel recrutement de Max Verstappen pour 2021, balayant le sujet d'un revers de main : "Trop de discussions [sur des sujets] lointains. Nous sommes en lutte pour le titre 2019 et planifions 2020." Sebastian Vettel, quant à lui, semble jouir de son estime, malgré ses difficultés actuelles : "On ne devient pas quatre fois Champion du monde par hasard. Sebastian est et reste un pilier de Ferrari. Quant à savoir ce qu'il fera en 2021, je ne le sais pas." Pourrait-il rejoindre Mercedes ? "Après 2020, tout est ouvert."

Pourquoi Mick Schumacher n'a pas rejoint Mercedes

Enfin, Toto Wolff a expliqué pourquoi il n'avait pas recruté Mick Schumacher au sein du programme de jeunes pilotes Mercedes : tout simplement par manque d'opportunités à lui proposer par la suite, dans un contexte où l'avenir de cette filière avait même été remis en question, suite au fiasco qu'avait été la "silly season" 2018 pour Esteban Ocon.

"Nous avions pensé [à recruter Schumacher], mais comment l'aurions-nous pu ? Nous avions déjà du mal à trouver un volant en F1 pour George Russell et Ocon ! Mais Mick est un bon garçon, un personnage, il a beaucoup grandi en F3 et en F2 et je suis sûr que, quand ce sera le moment, il sera bon aussi en F1", conclut Wolff.

Avec Léna Buffa

Article suivant
Rétro 1980 - Le premier Grand Prix de Nigel Mansell

Article précédent

Rétro 1980 - Le premier Grand Prix de Nigel Mansell

Article suivant

Les problèmes de Haas seraient "moindres" avec une F1 lente

Les problèmes de Haas seraient "moindres" avec une F1 lente
Charger les commentaires