Lotus a pour objectif de réduire l’écart avec Williams

partages
Lotus a pour objectif de réduire l’écart avec Williams
Par : Olivier Guillaume
21 mars 2015 à 10:45

Nick Chester, Lotus F1 Team
Nick Chester, Lotus F1 Team et Romain Grosjean, Lotus F1 Team, Julien Simon-Chautemps, Lotus F1 Team
Nick Chester, Lotus F1 Team
Nick Chester, Lotus F1 Team et Romain Grosjean, Lotus F1 Team

Malgré une séance de qualifications réussie, l’équipe Lotus a rapidement déchanté en course le week-end dernier, à l’occasion du premier Grand Prix de la saison 2015.

En Australie, Pastor Maldonado a fini sa course dans le mur après le premier virage tandis que l’E23 de Romain Grosjean a rendu l’âme quelques centaines de mètres plus loin. Le Directeur Technique Nick Chester revient sur cette déception mais évoque également les objectifs de l’équipe britannique.

"À Melbourne, la voiture était agréable à piloter et les pilotes étaient heureux," affirme Chester. "La performance était au rendez-vous samedi puisque Grosjean et Maldonado ont atteint la Q3. Evidemment, nous avons été très déçus le lendemain."

"Nous avons rencontré un problème de suralimentation sur la monoplace de Romain, ce qui a provoqué une fuite. C’est un problème que nous avions déjà connu le vendredi et c’était assez étrange car nous n’avions rien constaté de tel durant les essais hivernaux. Néanmoins, nous réglons le problème via une série de tests à l’usine et nous nous assurons de trouver une solution définitive à ce souci."

Nous serons en mesure d'apporter des évolutions durant toute la saison.
Nick Chester

Sans ce problème et en évitant l’accrochage à la sortie du premier virage, qu’aurait pu revendiquer Lotus en Australie ? Nick Chester évoque le top 5.

"Je pense en effet que nous aurions pu terminer cinquième et sixième. Nos pilotes s’étaient qualifiés devant Felipe Nasr, lequel a réussi à accrocher la cinquième place. Il n’y aucune raison de penser que nous n’aurions pas pu le faire."

Une importante marge de progression

Si Lotus est en pleine progression, il semble y avoir encore beaucoup de travail afin de fiabiliser l’E23. Ce qui n’empêche pas son concepteur d’afficher les ambitions de Lotus, revues à la hausse depuis cet hiver et l’arrivée de l’unité de puissance Mercedes.

"C’est une toute nouvelle voiture et nous avons encore beaucoup à faire en termes de développement," explique Chester. "Nous serons en mesure d’apporter des évolutions et de la performance durant toute la saison car nous disposons d’une très bonne base de travail avec cette voiture, ce qui nous rend bien sûr optimistes."

"Nous sommes satisfaits jusqu’à présent, nous visons la Q3 en qualifications mais notre objectif principal est de combler l’écart avec Williams tout en nous éloignant des équipes qui sont à notre poursuite. Nous avons encore une belle marge de progression."

Prochain article Formule 1
Barrichello - "Parmi les 7 titres de Schumacher, l’un devrait être à moi"

Previous article

Barrichello - "Parmi les 7 titres de Schumacher, l’un devrait être à moi"

Next article

La FIA officialise le nouveau système HANS

La FIA officialise le nouveau système HANS