Lotus a tout à faire en course mais croit aux points

Les qualifications du Grand Prix du Brésil ont été décevantes pour l'équipe Lotus, qui a vu ses deux pilotes échouer dans les quatre dernières positions de la grille, et manquer le ticket d'accès à la Q2

Les qualifications du Grand Prix du Brésil ont été décevantes pour l'équipe Lotus, qui a vu ses deux pilotes échouer dans les quatre dernières positions de la grille, et manquer le ticket d'accès à la Q2.

Une performance d'autant difficile à avaler que les Sauber, habituellement dans la même division, sont toutes les deux passées.

De l'aveu d'Alan Permane, Directeur des Opérations Piste de l'équipe, "tout reste à faire" en course, après des qualifications "plutôt pauvres".

"Nous n'avons pas été en mesure de débloquer le rythme des pneus tendres en Q1, ce qui signifie que nous ne sommes pas passés en seconde séance de qualifications", regrette-t-il. "Les temps au tour sont assez proches ici en raison du court tracé. En dépit de nos positions basses sur la grille, nos temps au tour ne sont pas éloignés de ceux de devant. Nous avons tout à faire en course".

Quand on part de derrière, les conditions météo incertaines ne peuvent que représenter un atout dans la manche. En course, le ciel pourrait apporter son lot de surprises.

"On pourrait avoir une course sèche, et dans ce cas, nous croyons en notre rythme sur les longs relais, particulièrement avec le mélange medium. L'alternative est une course humide, avec les variables que cela implique. Dans tous les cas, nous sommes confiants quant au fait que nous connaitrons une meilleure performance en course par rapport à celle des qualifications".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Sauber
Type d'article Actualités