Lotus a une marge de progression à Monza

En dépit de l’incertitude qui entoure son avenir, l’écurie Lotus a bien figuré lors des premiers essais libres du Grand Prix d’Italie en plaçant ses deux voitures dans le top 10.

Vendredi matin, Jolyon Palmer, pilote de réserve, a effectué un essai du nouvel aileron avant modifié sur la E23 à moteur Mercedes. Dans l'après-midi, Romain Grosjean a signé le 7e temps sur le circuit de Monza en 1:25.497 tandis que son coéquipier, Pastor Maldonado, s’est classé 8e, à seulement 0,016 seconde du Français.

“Nous avons connu un bon après-midi en réalisant le 7e temps lors d’un run court en piste”, déclare Grosjean. “Par contre, nous devons travailler un peu plus sur nos longs runs. Nous allons analyser tout cela ce soir. Nous devrions livrer une belle bataille à Force India, Williams et Ferrari lors des qualifications. S’il pleut, ce sera un réel défi, car la configuration aérodynamique à faible appui rend la voiture très instable sur le mouillé”.

Un bon départ, mais il existe une marge de progression

Quant à Pastor Maldonado, il croit que la voiture n’a pas encore démontré son plein potentiel.

“Ce fut un bon départ au week-end. L’équilibre de la voiture est acceptable, et nous devons extraire un peu plus de performance de la voiture”, affirme le pilote vénézuélien.

“Nous avons aussi accumulé beaucoup de données sur les nouvelles pressions d’air des pneus, exigées par Pirelli. Il faudra bien préserver les pneus durant la course. Difficile de faire une prédiction pour la qualification, car toutes les équipes sont très regroupées derrière les Mercedes. Nous allons pousser au maximum, comme d’habitude”.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Italie
Circuit Monza
Pilotes Pastor Maldonado , Romain Grosjean
Équipes Lotus F1
Type d'article Résumé d'essais
Tags f1, monza