Lotus espère reprendre comme à Barcelone

Après un double abandon au Canada, Lotus est encore loin d’avoir redressé la barre de sa saison 2014

Après un double abandon au Canada, Lotus est encore loin d’avoir redressé la barre de sa saison 2014. En réalité, les quatre points inscrits par Toro Rosso à Montréal ont laissé le team d’Enstone seul en 8ème position du championnat du monde des constructeurs. Mais Federico Gastaldi, Directeur d’Equipe, pense que certains ennuis canadiens ont été identifiés, et ne peut qu’espérer qu’ils sont désormais sous contrôle.

« Nous avons encore du potentiel à totalement atteindre », estime-t-il. « Le Canada a fait mal à tout le monde dans l’équipe, mais nous avons encaissé, identifié les problèmes, et avons pris des mesures pour éviter qu’ils ne se répètent ».

Bien entendu, après les progrès encourageants de l’Espagne et de Monaco, où le team a inscrit quatre points à chaque fois, la déception était grande.

« La dernière chose que l’on souhaite est de voir les deux voitures rester dans le garage en fin de course, mais c’est ce qui nous est arrivé. Heureusement, c’est très rare chez nous. Le problème d’aileron arrière chez Romain était une première. Nous avons analysé ce qui n’a pas tourné rond, avons trouvé et corrigé pour que ça ne se reproduise pas. Pour Pastor, le problème d’unité de puissance n’était pas quelque chose de nouveau, et nous passons plus de temps avec Renault Sport F1 à faire tout le possible pour éviter de répéter ceci. C’était un problème de capteur d’unité de puissance. Juste une petite chose, mais qui a eu des répercutions critiques ».

Avec un retour sur des circuits plus traditionnels cet été, Lotus espère désormais enfin capitaliser et dévoiler son plein potentiel. Par ailleurs, le team se donne pour mission de permettre à Pastor Maldonado de marquer ses premiers points de la saison. Après une saison des plus difficiles avec Williams l’an dernier, le Vénézuélien poursuit son chemin de croix cette année avec le team d’Enstone.

« Oui, c’est l’objectif », confirme Gastaldi. « Nous savons qu’en étant dans le coup à Barcelone, nous pouvons nous battre pour de gros points. Quand elle roule correctement, la E22 est une machine solide, mais les problèmes doivent être mis de côté et nous devons commencer à marquer des points avec les deux autos pour monter dans le tableau du championnat, jusqu’où nous pensons que nous devrions être ».

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pastor Maldonado
Équipes Toro Rosso , Williams
Type d'article Actualités