Lotus - La performance attendra samedi à Monaco

Sur un circuit où Lotus espérait confirmer ses nets progrès affichés en Espagne il y a quinze jours, les E22 apparaissent pour le moment en retrait

Sur un circuit où Lotus espérait confirmer ses nets progrès affichés en Espagne il y a quinze jours, les E22 apparaissent pour le moment en retrait. L’équipe d’Enstone s’est concentrée ce matin sur l’évaluation des pneumatiques et sur la validation de certaines évolutions. Aucun problème n’est venu troubler l’ordre de marche de Pastor Maldonado et Romain Grosjean, si ce n’est la piste détrempée de la seconde séance.

Pour Grosjean, l’objectif est de trouver comment exploiter au mieux la monoplace avec des gommes qu’il juge trop dures pour bénéficier d’une bonne adhérence. Si le phénomène est le même pour tout le monde, le Français semble avoir dû mal à s’y adapter et recherche également le bon équilibre général.

« Ce matin a été une expérience d’apprentissage car les pneus sont assez durs ici donc c’est difficile de trouver suffisamment d’adhérence », précise-t-il. « Cela a rendu les choses un peu compliquées aujourd’hui car il n’y a pas de place pour les erreurs ici. »

« La voiture fonctionne bien et nous avons pu suivre un programme correct aujourd’hui, même si nous avons perdu beaucoup de temps dans la séance de l’après-midi avec la piste mouillée. Nous espérons que le temps sera meilleur samedi et que nous trouverons un meilleur équilibre avec la voiture. »

Chef des opérations piste, Alan Permane reste confiant compte tenu des nombreuses données récoltées par les deux pilotes avec un total de 71 tours couverts. « Notre priorité était d’en apprendre davantage sur la E22 et les pneus sur ce circuit si particulier », explique-t-il. « Nous avons beaucoup de données pour travailler et je suis certain que nous serons beaucoup plus compétitifs samedi. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pastor Maldonado , Romain Grosjean
Type d'article Actualités