Lotus - Élaboration et ambitions du projet E23 pour 2015

La saison de Lotus n'est pas celle qu'espérait l'équipe

La saison de Lotus n'est pas celle qu'espérait l'équipe. Actuellement huitième du championnat avec 10 points au compteur, la E22 a surpris par son museau double, unique cette saison. La voiture a été un véritable challenge pour l'équipe, comme l'explique Nick Chester.

"La préparation de la E22 a été massive. Il y avait tant de changements de règles ainsi qu'une nouvelle unité de puissance à prendre en considération. Tout était différent, c'était une entreprise énorme".

La E23, voiture de la saison 2015, sera propulsée par un bloc Mercedes. Ce sera le plus gros changement par rapport à la monoplace de 2014, en plus du nez qui sera modifié, entraînant un concept aérodynamique repensé.

"Le projet E23 est quelque peu réduit en raison des règlements plus stables, et même si nous avons une nouvelle unité de puissance, les modifications architecturales sont beaucoup moins difficile que pour passer d'un V8 à un V6 turbo", indique Chester. "Il y a encore quelques changements de règles pour 2015, comme les dimensions à l'avant du châssis qui ont également une incidence sur l'installation de la suspension et aussi un changement important de la réglementation du nez. Globalement, les changements de réglementation ne sont pas trop vastes.

"Pour nous, le grand changement est l'unité de puissance. C'est encore un projet d'envergure, mais pas autant que pour atteindre le développement de la E22. Pour le moteur, il y a un certain nombre de différences que nous devons prendre en compte comme le package, les rejets de chaleur et les besoins de refroidissement."

Un projet né dès le début de l'année

Nick Chester explique la naissance du projet E23, des prémices qui ont vu le jour au début de l'actuelle saison à la construction de la première voiture, prévue pour le début d'année prochaine.

"Nous avons commencé à travailler sur le projet 2015 en janvier dernier. Chaque année, je définis un graphique de développement en fonction de nos besoins et de l'évolution de la réglementation pour l'année suivante. Au début, nous avons tendance à avoir de plus petits groupes de personnes travaillant sur le projet de l'an prochain. Ces groupes se développent alors que la saison se passe. Nous avons plusieurs dates limites dans l'année : certains éléments doivent être libérés par le département aérodynamique pour être conçu, puis pour aller de la conception à la production".

"Notre premier châssis est maintenant laminé et nous allons progressivement produire toutes les pièces pour la voiture. Nous allons commencer à construire la E23 au début du mois de janvier. Le calendrier global tourne autour de cette année. Un calendrier plus normal que celui que nous avions pour la E22, dont nous avons commencé le développement plus de deux ans avant le lancement car il y avait beaucoup de tests de prototypes à terminer".

Utiliser les enseignements de 2014 pour préparer 2015

A Austin, Romain Grosjean a essayé un nouveau nez lors des essais libres du vendredi matin, un nez plus "conventionnel". Le nez de la saison 2015 sera encore différent, comme l'indique le directeur technique de Lotus.

"Le nez sera différent comme nous avons pu déjà le voir lors des essais que nous avons faits à Austin", indique Chester. "Je suppose que cela peut être décrit comme plus classique. Le travail du corps de la E23 sera un peu plus serré : le capot moteur et l'aileron arrière seront différents. L'aileron avant sera différent aussi pour la première course".

Afin de concevoir la future voiture, l'équipe s'est inspirée de cette saison, des problèmes rencontrés avec la Lotus afin de les améliorer et ne pas revivre une saison compliquée.

"Nous regardons tous les domaines lors de la conception d'une nouvelle voiture. Les grandes zones ont été les performances aérodynamiques où nous avons lutté cette année. Il y a certains domaines où nous voulons améliorer les caractéristiques aérodynamiques. Le reste est autour de l'unité de puissance Mercedes", conclut Chester.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités