Lotus ne regrette pas les occasions manquées

Le directeur de l'équipe Lotus Eric Boullier n'est pas frustré par son week-end anglais, malgré quelques petits soucis

Le directeur de l'équipe Lotus Eric Boullier n'est pas frustré par son week-end anglais, malgré quelques petits soucis.

Le rythme de Romain Grosjean et Kimi Raikkonen à Silverstone a prouvé que la voiture avait le potentiel pour se battre contre les Red Bull et les Ferrari pour la victoire.

Les efforts de Raikkonen lors des qualifications ont été compromis par un problème de KERS. De son côté, Grosjean a fait une erreur en Q2 et a ensuite endommagé son aileron lors du premier tour de la course.

Je dois dire qu'il n'y a absolument aucune frustration”, avoue Boullier à Autosport.“ Ce n'était que la 9e course de la saison. Il y en a encore 11 à venir. Nous sommes là à chaque course, donc ça viendra.

Le Français reste convaincu que Lotus doit régler ses soucis en qualifications pour pouvoir être en mesure de livrer une voiture capable de gagner en course.

Nous avons besoin d'une meilleure qualification des deux voitures. C'est vraiment la clef.

L'un des avantages de se qualifier en haut de grille est d'éviter les accidents (comme cela s'est produit plusieurs fois pour Romain Grosjean).

Si vous démarrez plus bas, cela ne vous aidera pas à régler ces problèmes. Chaque incident est différent, avec des raisons différentes”, a conclu le Français.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Romain Grosjean
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités