Lotus ne se voile pas la face

A l'issue d'une séance qualificative compliquée, les monoplaces de l'écurie Lotus sont restées coincées en Q1 à Monza : Pastor Maldonado 17e et Romain Grosjean 18e, à cinq dixièmes d'Esteban Gutierrez et de la Q2

A l'issue d'une séance qualificative compliquée, les monoplaces de l'écurie Lotus sont restées coincées en Q1 à Monza : Pastor Maldonado 17e et Romain Grosjean 18e, à cinq dixièmes d'Esteban Gutierrez et de la Q2.

"Nous savions que ce serait difficile", confie Alan Permane, directeur des opérations de piste. "Nous avons été confrontés à une course contre la montre pour réparer la monoplace de Romain après une fuite de liquide de refroidissement. L'équipe a fait un excellent travail. Malheureusement sur la piste, nous avons simplement manqué de rythme."

Même si la Lotus préserve bien ses pneumatiques, Permane s'attend à un Grand Prix de Monza difficile et ne fait guère d'illusions. Un discours répété à la fois par le management et par les pilotes eux-mêmes, avant même le début du week-end.

"Les deux composés de pneus sont endurants et il n'y a pas une énorme différence de rythme entre eux, de sorte que nous ne nous attendons pas une course avec beaucoup d'arrêts. Cela dit, notre monoplace pourrait être mieux que d'autres car nous sommes capable de maintenir les pneus dans la bonne fenêtre de performance plus longtemps que d'autres."

"Notre rythme de course devrait être meilleur que ce que nous avons démontré en qualifications, mais nous ne nous faisons aucune illusion, ce sera une course difficile", conclut Permane.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pastor Maldonado , Romain Grosjean , Esteban Gutiérrez
Type d'article Actualités