Lotus progresse doucement mais sûrement

Ce n'est pas Byzance, mais Lotus s'éloigne petit à petit du cauchemar initial de Melbourne

Ce n'est pas Byzance, mais Lotus s'éloigne petit à petit du cauchemar initial de Melbourne. Si Romain Grosjean a fini par abandonner à cause d'un souci de boîte, il était en lutte pour le Top 10 à la régulière. Quant à Pastor Maldonado, il a su éviter les contacts pour remonter de la dernière à la quatorzième place. Un bilan mitigé mais encourageant pour le directeur général Federico Gastaldi

"Ce fut un autre jour sans pour Romain mais nous avons constaté qu'il y a eu un vrai progrès étant donné qu'il s'est qualifié dans le Top 10 et qu'il s'y maintenait en course. Pour Pastor, c'était dur vu qu'il devait partir dernier à cause de ses problèmes de la veille mais il a fait tout ce nous voulions avec plusieurs tours solides de sa part. Nous progressons petit à petit en terme de performance ici et nous allons continuer ainsi à Barcelone".

Laurent Debout, le directeur du département sport de Renault partage cet optimisme sur l'avenir.

"Nous avons fait de vrais progrès ce week-end et pour la première fois depuis Melbourne, nous sommes en mesure de prouver que nous avons le rythme pour le Top 10 [...]. Nous avons plusieurs développements en cours sur l'unité de puissance et avec trois semaines entre cette course et l'Espagne nous travaillerons avec l'équipe pour capitaliser ce potentiel".

Reste qu'après quatre courses, Lotus n'a toujours pas marqué le moindre point, là où ils en comptaient 93 voici douze mois...

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pastor Maldonado , Romain Grosjean
Type d'article Actualités