Lotus Renault GP a rendu visite à Proton

partages
commentaires
Lotus Renault GP a rendu visite à Proton
7 avr. 2011 à 20:46

A la veille de la première séance d’essais libres du Grand Prix de Malaisie, LRGP s’est rendu - en masse - au siège de Proton, le constructeur automobile, maison mère du Groupe Lotus

A la veille de la première séance d’essais libres du Grand Prix de Malaisie, LRGP s’est rendu - en masse - au siège de Proton, le constructeur automobile, maison mère du Groupe Lotus.

La grande entreprise malaisienne a accueilli à bras ouverts Vitaly, Nick et les principaux membres de LRGP venus visiter l’usine. Une visite qui comprenait des visionnages sur écrans 3D, un aperçu des plus récents et des futurs modèles Proton, ainsi qu’un regard privilégié sur la fabrication dans une des plus importantes sociétés automobiles du monde.

Team Principal et Directeur de l’équipe, Eric Boullier a résumé le sentiment général : "Tout le monde ici chez Proton nous a offert un accueil très chaleureux. Il était vraiment très intéressant d’effectuer cette visite en leur compagnie et d’avoir une vision concrète du cœur de leur activité. Par ailleurs, nous avons aussi apprécié les installations impressionnantes ainsi que la remarquable expansion de Proton."

Pour l’équipe, le sommet de la visite fut de voir les futurs modèles Proton au bureau de style de l’usine.

"Nous avons eu la chance d’entrer dans les secrets des prochains modèles qui seront présentés bientôt. Je pense que Proton est en train de franchir un cap et que le public peut s’attendre à quelques très, très belles nouveautés."

Après une présentation des pilotes, un lunch a été servi, auquel participaient des heureux gagnants d’une compétition organisée par l’entreprise. Avant de se diriger vers le circuit de Sepang, les pilotes ont signé des autographes et posé pour quelques photos. A voir la file d’attente qui s’allongeait sur la moitié du hall, leur propularité était évidente.

[Communiqué de Lotus Renault GP]

Article suivant
Trulli : "Pirelli a fait du bon travail en Australie"

Article précédent

Trulli : "Pirelli a fait du bon travail en Australie"

Article suivant

Horner en a assez de la polémique sur l'aileron flexible

Horner en a assez de la polémique sur l'aileron flexible
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1