Lotus se satisfait de sa fiabilité à Sotchi

Un nouveau circuit n'a suffi à laisser entrevoir un miracle pour Lotus, qui pointe toujours en fond de peloton après la première journée d'essais libres à Sotchi

Un nouveau circuit n'a suffi à laisser entrevoir un miracle pour Lotus, qui pointe toujours en fond de peloton après la première journée d'essais libres à Sotchi. Comme son coéquipier Romain Grosjean, Pastor Maldonado a dû se battre avec le comportement de sa monoplace. Mais le Vénézuélien, en dépit de ses 16e et 17e places ce vendredi, se dit satisfait des progrès enregistrés au fil des tours.

"Nous avons fait de bons progrès avec la voiture au cours des deux séances, alors que le circuit s'est bien sur amélioré toute la journée", assure-t-il.

L'ancien pilote Williams juge très importante la marge de progression de la piste d'ici dimanche : "Comme prévu, il n'y avait pas beaucoup d'adhérence pour commencer et je crois qu'il y a encore beaucoup d'amélioration à venir dans ce domaine pour demain et même pour dimanche aussi. C'était une bonne première journée et je pense que nous pouvons attendre davantage de progrès samedi."

Pour Lotus comme pour toutes les autres équipes, ce vendredi était très chargé, l'apprentissage de la piste venant s'ajouter au programme de travail habituel. La bonne nouvelle est venue de la fiabilité dans les rangs de l'équipe d'Enstone, puisque aucun souci technique n'est venu limiter le temps de piste.

"Nous avions le challenge supplémentaire d'apprendre un nouveau circuit", insiste Alan Permane, chef des opérations piste. "Nous avons accompli quelques évaluations aérodynamiques le matin, avant de nous concentrer sur les pneus l'après-midi. Nous avons été fiables tout au long de la journée et cela nous donne beaucoup de données à analyser."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pastor Maldonado , Romain Grosjean
Équipes Williams
Type d'article Actualités